Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé publique

Le groupement d’intérêt public sanitaire, social et médicosocial, un outil à mettre en place

Publié le 16/06/2021 • Par Auteur associé • dans : Actu juridique, Fiches de droit pratique, France

médical-santé-consultation
©taa22 - stock.adobe.com
Le groupement d'intérêt public (GIP) permet d'organiser une mutualisation et une coopération entre personnes de droit public et privé dans le secteur sanitaire, social et médicosocial. L'objet d'un GIP sanitaire, social et médicosocial peut, par exemple, consister en la coordination des actions en vue de l'amélioration de la démographie médicale et de l'accès aux soins. Explications.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Aurélie Aveline

Avocate associée - Cabinet Goutal, Alibert et associés

Déterminer son projet

Outil de coordination et de mutualisation, le groupement d’intérêt public (GIP), personne de droit public dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière, peut être constitué en vue de l’exercice de tout ou partie de l’ensemble des activités constituant l’action sociale ou médico-sociale (évaluation et prévention des risques sociaux et médicosociaux, par exemple, ou actions d’assistance dans les divers actes de la vie, de soutien, de soins et d’accompagnement, y compris à titre palliatif), de la création et de la gestion d’un équipement, d’un service d’intérêt commun ou d’un système d’information nécessaire à l’activité des membres ou de la définition et de la mise en œuvre ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Domaines juridiques

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le groupement d’intérêt public sanitaire, social et médicosocial, un outil à mettre en place

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement