Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Un immobilier plus dynamique dans les villes moyennes

Publié le 15/06/2021 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Fotolia_95944969_XS
Fotolia Bits and Splits
L'Agence nationale de cohésion des territoires et le Conseil supérieur du Notariat ont présenté le 15 juin le second baromètre de l'immobilier des villes moyennes, un outil qui permet de suivre les tendances dans les 222 villes du programme Action Coeur de ville. Celui-ci démontre une dynamique globalement positive dans ces collectivités.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La crise sanitaire a-t-elle entraîné un départ massif des métropoles vers les villes moyennes et petites ? Il est encore trop tôt pour le dire, et les cessions immobilières, répertoriées par les notaires, sont actuellement l’un des seuls moyens de valider une réelle tendance.

Le programme Action Coeur de ville, lancé en 2018, semble en tout cas montrer ses premiers effets. Le nombre de ventes de logements anciens a en 2020 chuté de 12 % en Île-de-France, qui n’apparaît plus comme la locomotive du marché, par rapport à la province.

Le second baromètre des villes moyennes, élaboré avec le Conseil supérieur du notariat, repose sur une série d’indicateurs immobiliers : nombre de transactions, prix de vente médian au m² et évolution du Diagnostic de performance énergétique (DPE) dans les biens vendus.

Hausse des ventes

Il en ressort une hausse des mutations (cessions de biens) entre 2019 et 2020, avec

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un immobilier plus dynamique dans les villes moyennes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement