Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Logement

Jeunes actifs et précaires, les grands perdants du nouveau calcul des APL

Publié le 08/06/2021 • Par Rouja Lazarova • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, France

logement financement
©metamorworks - stock.adobe.com
La contemporanéisation des APL, appelée la réforme des APL « en temps réel », opérationnelle depuis janvier 2021, pénaliserait davantage les jeunes, selon deux études de gestionnaires de résidences sociales pour jeunes. Et fragiliserait encore un peu plus les pauvres.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le profil du perdant de la dernière réforme des APL ? Un jeune âgé de 15 à 30 ans, en activité. Une activité certes précaire, constituée de CDD, de temps partiels, d’intérim, d’auto-entreprenariat, et qui rapporte entre 800 et 1300 euros par mois. C’est ce que démontre une étude de l’Union nationale pour l’habitat des jeunes, réalisée au premier trimestre 2021 sur un échantillon de 4 000 personnes, pour pallier le manque d’étude d’impact du gouvernement.

Grand perdants : les jeunes actifs

« Nous avons un outil de gestion d’activité qui enregistre les niveaux de loyers, les montants des APL. Nous avons comparé une première fois en janvier les niveaux des APL sur la même période de l’année dernière. Les pertes étaient importantes, mais le ministère du Logement a rétorqué que la baisse était ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jeunes actifs et précaires, les grands perdants du nouveau calcul des APL

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement