logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/749236/assises-de-la-sante-mentale-le-medicosocial-laisse-de-cote/

SANTÉ MENTALE
Assises de la santé mentale : le médicosocial laissé de côté
Christelle Destombes | A la Une santé social | Actu expert santé social | France | Publié le 09/06/2021 | Mis à jour le 15/06/2021

Alors que les assises de la santé mentale et de la psychiatrie doivent s'ouvrir bientôt, les associations du secteur médicosocial se sentent oubliées, explique Laurie Fradin, conseillère technique Santé-ESMS à l’Uniopss.

Annoncées par Emmanuel Macron en début d’année, les assises de la santé mentale et de la psychiatrie devraient se tenir en juillet. Pilotées par l’Élysée et Matignon, ces assises sont dotées d’un comité d’orientation qui fait peu de place au médicosocial. Seize organisations, rassemblant des personnes concernées, des familles, des professionnels et des bénévoles, ont interpellé le chef de l’État sur la méthode d’élaboration et la préparation de ces assises, dans une lettre ouverte diffusée le 3 juin. Explications avec Laurie Fradin, conseillère technique Santé-ESMS à l’Uniopss.

Dans quel contexte publiez-vous cette lettre ouverte ?

Cela part d’un constat : les assises ont été annoncées en janvier par le président de la République. Depuis janvier, nous avons envoyé différents courriers au ...

POUR ALLER PLUS LOIN