logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/749199/lehpad-du-futur-une-plateforme-de-services-integree-a-son-environnement/

GRAND ÂGE
L’Ehpad du futur, une « plateforme de services », intégrée à son environnement
Mariette Kammerer | A la Une santé social | Actu expert santé social | France | Publié le 07/06/2021

Le Think tank Matières grises dessine les contours de « l'Ehpad du futur », dans une étude qui se veut inspirante pour la rédaction de la loi "Grand âge et autonomie" et au-delà.

ehpad-personne-agee-retraite-dependanceAlors que les critiques envers les le groupe de réflexion « Matières grises » [1], présente ses propositions pour inventer « l’Ehpad du futur » [2]. Ces travaux s’appuient sur les auditions d’une centaine d’experts et le concours des fédérations professionnelles.

« Ces propositions peuvent inspirer la rédaction du projet de loi « grand âge », et irriguer a réflexion à plus long terme », indique Luc Broussy, fondateur de Matières grises. La CNSA doit justement lancer dans les prochaines semaines son  « Laboratoire des solutions de demain ».

« Être chez soi en Ehpad »

La première proposition est « d’amener le virage domiciliaire à l’intérieur même de l’Ehpad », indique Jérôme Guedj, co-fondateur de Matières grises et ancien président du conseil général d’Essonne. Être « chez soi en Ehpad » signifie pouvoir choisir sa surface d’habitat, amener ses meubles, personnaliser son lieu de vie, mais aussi maîtriser son rythme, décider l’heure et le lieu du repas, pouvoir sortir ou recevoir sa famille quand on veut.

POUR ALLER PLUS LOIN