Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Grand âge

L’Ehpad du futur, une « plateforme de services », intégrée à son environnement

Publié le 07/06/2021 • Par Mariette Kammerer • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, France

ehpad-personne-agee-retraite-dependance
Peter Atkins / AdobeStock
Le Think tank Matières grises dessine les contours de « l'Ehpad du futur », dans une étude qui se veut inspirante pour la rédaction de la loi "Grand âge et autonomie" et au-delà.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors que les critiques envers les Ehpad ont été amplifiées par la crise sanitaire, une étude réalisée par le groupe de réflexion « Matières grises », présente ses propositions pour inventer « l’Ehpad du futur ». Ces travaux s’appuient sur les auditions d’une centaine d’experts et le concours des fédérations professionnelles.

« Ces propositions peuvent inspirer la rédaction du projet de loi « grand âge », et irriguer a réflexion à plus long terme », indique Luc Broussy, fondateur de Matières grises. La CNSA doit justement lancer dans les prochaines semaines son  « Laboratoire des solutions de demain ».

« Être chez soi en Ehpad »

La première proposition est « d’amener le virage domiciliaire à l’intérieur même de l’Ehpad », indique Jérôme Guedj, co-fondateur de Matières grises et ancien président du conseil général d’Essonne. Être « chez soi en Ehpad » signifie pouvoir choisir sa surface d’habitat, amener ses meubles, personnaliser son lieu de vie, mais aussi maîtriser son rythme, décider l’heure et le lieu du repas, pouvoir sortir ou recevoir sa famille quand on veut.

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Ehpad du futur, une « plateforme de services », intégrée à son environnement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement