Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Sécurité : les policiers municipaux sur tous les fronts

Publié le 07/06/2021 • Par Hervé Jouanneau Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu prévention sécurité, France

Intervention en zone sensible/hostile (armement : bouclier, matraque télescopique, Flashball court).
Intervention en zone sensible/hostile (armement : bouclier, matraque télescopique, Flashball court). © Bertrand Holsnyder
« Police secours », respect des mesures anti-Covid, surveillance « attentat »… Le soutien des polices municipales est de plus en plus demandé par l’Etat, qui voit en elles la troisième force de sécurité intérieure. Si certains l’interprètent comme une forme de reconnaissance, d’aucuns redoutent un virage sécuritaire et, in fine, la perte de leur identité.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Les policiers municipaux face au tournant sécuritaire

Alors que la sécurité publique s’est imposée ces vingt dernières années comme un enjeu majeur pour la population et les élus, les polices municipales poursuivent sans relâche leur essor. Sur le plan quantitatif, tout d’abord : de 18 000 agents en 2010, on en totalise aujourd’hui 24 000, soit un tiers de plus. Et les recrutements, motivés par les carences de l’Etat, restent élevés.

Ce développement est également visible dans les équipements, avec la quasi-généralisation des armes à feu, et les compétences octroyées aux agents, qui ne cessent de s’accroître au gré des textes législatif. Sur le terrain, plus personne ne s’étonne de la présence des « PM » dans bon nombre de missions jusque-là dévolues à leurs homologues nationaux. C’est d’ailleurs l’un des principaux enseignements du rapport ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - La responsabilité des gestionnaires publics

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sécurité : les policiers municipaux sur tous les fronts

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement