Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par BUTAGAZ

Le gaz vert : la solution de chauffage idéale pour sortir du fioul

Publié le 04/06/2021 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

photo-Alexandra-Medioni-et-Charles-Ecomard-2-OK
D.R.
Dès mi-2022, il ne sera plus possible d’installer ou de remplacer une chaudière au fioul. Peu économiques et surtout très polluantes, elles devront être petit à petit remplacées, notamment par des chaudières au gaz. Plus économique et plus performante, l’énergie gaz permettra aux collectivités de s’aligner plus efficacement avec les objectifs de développement durable (ODD).

Depuis septembre 2019, les collectivités locales suivent la feuille de route établie par l’État et œuvrent à s’approprier le référentiel des dix-sept objectifs de développement durable (ODD) dans le cadre de l’agenda 2030. C’est en effet sur elles que repose au niveau communal, intercommunal, départemental et régional, la mise œuvre de cet agenda. Mais, depuis le 14 janvier 2021, un nouveau décret est venu bousculer le calendrier, notamment pour les collectivités comptant des établissements équipés de chaudières au fioul.  Au 1er janvier 2022, il ne sera donc plus possible d’installer ou de remplacer ce type d’équipement. Les chaudières au fioul victimes d’une panne et réparables (exemple : la réparation d’un brûleur) pourront en revanche être conservées. À noter, aucun changement de chauffage ne sera cependant obligatoire pour les bâtiments équipés d’une chaudière fioul en état de fonctionnement. Pour un grand nombre de collectivités il va malgré tout s’agir de prendre les devants.

 

Des solutions de chauffage à l’impact carbone réduit

« Le fioul est une énergie polluante et peu économique, précise Charles Ecomard, responsable national marchés professionnels chez Butagaz. En plus d’être l’un des combustibles qui émet le plus de CO2, il rejette également des particules fines ainsi que de la fumée nocive pour la santé. » Aujourd’hui, plus de 75 % des chaudières fioul ont plus de 15 ans et il faut savoir que la vétusté de certaines cuves peut avoir des conséquences sur l’environnement en raison de l’infiltration du fioul dans le sol et les nappes phréatiques. Par ailleurs, le fioul est une énergie peu économique. Son prix est directement indexé sur la variation des cours du pétrole, générant une instabilité budgétaire. Le gaz propane (gaz en citerne), et le gaz naturel (gaz de ville), se révèlent désormais comme les solutions énergétiques idéales. « Le gaz est une énergie économique qui permet de réduire sa facture de 30 % par rapport au fioul, notamment grâce à un meilleur rendement lié à son pouvoir calorifique élevé et à son coût réduit. » De plus, le gaz est plus respectueux de l’environnement grâce à une réduction des émissions de CO2 et des particules fines. Cet impact carbone est notamment limité grâce au gaz vert : jusqu’à 70 % de CO2 en moins que le fioul pour le biopropane, un gaz vert issu d’une huile végétale ; et 80 % pour le biométhane, un biogaz produit en France ayant les mêmes propriétés que le gaz naturel.

 

Un accompagnement sur mesure et des aides conséquentes

Les projets sont gérés depuis l’étude de faisabilité jusqu’à la mise en œuvre par un interlocuteur unique et dédié Butagaz ou Gaz Européen. « Nous faisons beaucoup de pédagogie pour accompagner nos clients sur la compréhension du changement et des impacts économiques. Très concrètement, nous  prenons leur budget fioul actuel et nous projetons le budget gaz après rénovation, intégrons les aides et lissons l’investissement lié aux travaux de changement de chaudière. L’idée c’est que la collectivité paie le même montant de charges énergétiques sur les trois ou quatre premières années tout en finançant son changement d’équipement et bénéficie ensuite d’une réduction de sa facture énergétique de l’ordre de 30 % pour les années suivantes », explique Alexandra Medioni, directrice générale adjointe chez Gaz Européen, groupe Butagaz. Dans les faits, lorsqu’il s’agit d’un remplacement de chaudière alimentée par une citerne de gaz, Butagaz met à disposition la citerne la plus adaptée à la configuration du bâtiment et en assure la maintenance, le dépannage ainsi que toutes les vérifications réglementaires. In fine, quelle que soit la solution retenue selon la configuration du site, les collectivités voient un vrai maintien du niveau de service et, en plus d’être suivies sur toute la chaîne de valeur, sont accompagnées pour bénéficier des aides existantes. Le Groupe Butagaz a développé en ce sens un programme baptisé « Butaprimes Pro », qui vise à assister les collectivités dans leur démarche pour subventionner la réalisation de leurs travaux de rénovation énergétique. « Ce programme s’appuie notamment sur le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) qui permet de financer une partie des travaux de rénovation énergétique, comme le changement d’une chaudière. Le montant de cette prime est bien entendu variable et dépend de la configuration du site et de la nature des travaux », conclut Alexandra Medioni.

 

Contenu proposé par BUTAGAZ

Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le gaz vert : la solution de chauffage idéale pour sortir du fioul

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement