Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Une belle mécanique franco-suisse a porté le savoir-faire horloger au patrimoine mondial immatériel de l’humanité

Développement local

Une belle mécanique franco-suisse a porté le savoir-faire horloger au patrimoine mondial immatériel de l’humanité

Publié le 09/06/2021 • Par Monique Clemens • dans : France, Innovations et Territoires

clock
Flickr cc Alan Cleaver
La Suisse a embarqué des partenaires français dans son projet de reconnaissance patrimoniale de ses compétences horlogères. Le dossier a été validé il y a peu.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Au printemps 2018, l’Office fédéral de la culture, en Suisse, avait invité la communauté urbaine (CU) du Grand Besançon métropole et le pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) pays horloger à se joindre à lui pour préparer le dossier de candidature des savoir-faire en mécaniques horlogère et d’art au patrimoine mondial immatériel de l’humanité. « La Suisse aurait pu porter le dossier seule, mais elle a eu la volonté de nous associer en tant que pays de sous-traitance et en vertu de pratiques anciennes de collaboration », indique Marieke Steenbergen, cheffe de projet « coopération transfrontalière » de la CU, qui a piloté le dossier côté France.

Inscription à l’inventaire national

« Les horlogers, musées et écoles ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une belle mécanique franco-suisse a porté le savoir-faire horloger au patrimoine mondial immatériel de l’humanité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement