Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police municipale

Attaque de la Chapelle-sur-Erdre : la sécurité des policiers municipaux en question

Publié le 31/05/2021 • Par Nathalie Perrier • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Controle de la circulation.
Controle de la circulation. © Bertrand Holsnyder
Au lendemain de l’attaque de la Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique) au cours de laquelle une policière municipale a été grièvement blessée, les policiers crient leur colère et réclament plus de moyens pour assurer leur sécurité.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’émoi est grand au sein de la police municipale après l’attaque dont a été victime l’une de leurs collègues, Katell Lereec, 47 ans, vendredi 28 mai à la Chapelle-sur-Erdre, une petite ville tranquille de Loire-Atlantique. Ce jour-là, vers 10 h 20, Ndiaga Dieye, 39 ans, a pénétré sous un prétexte fallacieux dans les locaux de la police municipale, frappé au couteau la policière avant de prendre la fuite avec son arme de service. Il a ensuite séquestré une jeune femme pendant deux heures trente, tiré sur les gendarmes, en blessant deux, avant d’être abattu par les forces de l’ordre.

« C’est une agression supplémentaire contre nos forces de l’ordre dans laquelle j’inclus évidemment la police municipale. Vous avez vu que la policière municipale a été gravement blessée, et des gendarmes aussi ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Attaque de la Chapelle-sur-Erdre : la sécurité des policiers municipaux en question

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement