Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Crise sociale

Précarité des jeunes : les collectivités cherchent la parade

Publié le 31/05/2021 • Par Emeline Le Naour • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social, France

pauvrete-centimes-argent
Eugen Thome / AdobeStock
La disparition des petits jobs et des contrats d’intérim ou l’annulation des stages ont fait basculer une partie des 18-24 ans dans la précarité. Le ralentissement économique a des conséquences délétères sur l’insertion professionnelle et les études.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Pauvreté : de la crise sanitaire à l'urgence sociale

En 2018, 22 % des 18-29 ans qui ne vivaient pas chez leurs parents étaient pauvres, rappelle l’Insee. Depuis, les conséquences économiques de la pandémie sont venues s’ajouter, faisant basculer davantage de jeunes encore dans la précarité. Des images de files d’attente interminables devant des points de distribution alimentaire ont braqué les projecteurs sur une génération que certains n’hésitent plus à qualifier de « sacrifiée ».

Difficile encore d’objectiver le phénomène et de dire combien d’étudiants, de jeunes sans formation, de jeunes actifs précaires sont dans cette situation. Pas de chiffres donc, mais des constats semblables se sont accumulés ces derniers mois dans les grandes villes universitaires ainsi que dans les plus petites collectivités. Partout, la situation est décrite ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Précarité des jeunes : les collectivités cherchent la parade

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement