Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilité

Grâce à l’énergie produite sur ses toits, l’agglo alimente sa flotte de véhicules électriques

Publié le 04/06/2021 • Par Olivier Descamps • dans : actus experts technique, Innovations et Territoires, Régions

Le stockage de l’électricité produite assurant la recharge des 24 véhicules de l’agglo se fait grâce à des batteries neuves et d’occasion.
Le stockage de l’électricité produite assurant la recharge des 24 véhicules de l’agglo se fait grâce à des batteries neuves et d’occasion. CA Béthune-Bruay
Avec son projet de recharge écologique des véhicules électriques, l’agglo de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane dans le Pas-de-Calais combine photovoltaïque, petit éolien, stockage et pilotage.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«Aujourd’hui, cette opération n’est pas viable sans subvention. » D’entrée, Ludovic Idziak ne cherche pas à survendre le projet d’électromobilité de la communauté d’agglo de Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane, dont il est vice-président. Il en défend en revanche la finalité : « On se positionne pour nourrir le travail de recherche. » En alimentant 24 véhicules électriques grâce à de l’énergie produite sur son hôtel communautaire, l’agglo coche pas mal de cases de ce qui pourrait permettre, demain, d’électrifier la mobilité avec une production locale et renouvelable n’affectant pas le réseau.

Si d’autres projets de ce type existent, ils s’arrêtent souvent à mi-chemin. « Beaucoup considèrent qu’en produisant une quantité d’énergie d’un côté puis en en consommant l’équivalent de l’autre, on ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grâce à l’énergie produite sur ses toits, l’agglo alimente sa flotte de véhicules électriques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement