Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Aide aux victimes

Dérives sectaires : la nouvelle feuille de route gouvernementale

Publié le 27/05/2021 • Par Lucien Moti • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Fenech Schiappa
@MarleneSchiappa
Sans présidence depuis près de 3 ans, la Miviludes a désormais à sa tête une magistrate, Hanène Romdhane, qui pourra s’appuyer sur une nouvelle organisation et des moyens renforcés pour lutter contre les dérives sectaires, phénomène dont le développement reste préoccupant.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La lutte contre les dérives sectaires est à nouveau sur les rails. La ministre déléguée chargée de la citoyenneté auprès du ministre de l’intérieur, Marlène Schiappa, a en effet décidé de prendre ce phénomène « à bras-le-corps en déployant des moyens concrets, inédits et forts », a-t-elle fait savoir le 20 mai. La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) est désormais dotée d’une nouvelle organisation et d’une feuille de route qui vise notamment à mieux prendre en charge les victimes. La ministre a décidé d’allouer une enveloppe d’1 millions d’euros aux associations de terrain afin de renforcer leurs actions.

Face à un phénomène qui n’a jamais faibli et aussi pris de l’ampleur à la faveur de la pandémie – 140 000 victimes dont ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dérives sectaires : la nouvelle feuille de route gouvernementale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement