Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[ENTRETIEN] Handicap

Sophie Cluzel : « C’est l’accessibilité du quotidien qui accuse le plus important retard »

Publié le 25/05/2021 • Par Nathalie Arensonas • dans : A la une, A la Une santé social, Actu expert santé social, actus experts technique, France

sophie-cluzel
patricia marais
Le handicap était l’une des grandes causes du quinquennat d’Emmanuel Macron. Avec le lancement, mardi 25 mai, des « 1000 ambassadeurs d’accessibilité » adossés au service civique, la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, tente de réinscrire le sujet de l’inclusion sur le calendrier.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le gouvernement espère voir 1 000 « ambassadeurs d’accessibilité » déployés en France d’ici à 2022. Le dispositif s’appuie sur les volontaires du service civique : quelles sont leurs missions, et quel sera le rôle des collectivités locales ?

L’objectif est d’inciter les communes, agglomérations, communautés de communes, à accueillir des jeunes en service civique pour les aider à améliorer l’accessibilité des établissements recevant du public (ERP) de proximité, et surtout, établir le dialogue avec les petits commerces, les plus en retard pour l’accueil des personnes en situation de handicap. Rendre un commerce accessible, c’est augmenter son chiffre d’affaires !

Travailler sur l’accessibilité, c’est toucher un public bien plus large que les seules personnes en fauteuil roulant : les ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sophie Cluzel : « C’est l’accessibilité du quotidien qui accuse le plus important retard »

Votre e-mail ne sera pas publié

J-Luc70

25/05/2021 07h21

Courage, Madame la Ministre, c’est bientôt les élections !
La loi n’est que de 2005.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement