Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Eau

Retour en régie, les chausse-trappes à éviter

Publié le 27/05/2021 • Par Fabienne Nedey • dans : actus experts technique, France, Innovations et Territoires

Metz métropole a créé sa régie de l’eau en 2019, ici, les élus visitent le site du captage des trois fontaines de la vallée de Montvaux.
Metz métropole a créé sa régie de l’eau en 2019, ici, les élus visitent le site du captage des trois fontaines de la vallée de Montvaux. Metz Métropole/P.Cavion
Le retour en régie de la gestion de l’eau et de l’assainissement prend de l’ampleur, afin de développer l’emploi local, le volet social ou pour partager la gouvernance. Les collectivités de tous bords politiques, de tous les coins de l’Hexagone et de toutes tailles sont touchées par le phénomène, qui n’est pas sans poser des difficultés. Ce choix politique nécessite un travail attentif sur les ressources humaines, mais aussi d’investir des champs nouveaux, comme la gestion de la clientèle ou la facturation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’un des grands challenges du retour à une gestion publique de l’eau, ce sont les ressources humaines. La transition suscite chez les personnels concernés des craintes, notamment lorsque la régie « part de zéro ». Le cas de la régie Eau d’Azur, mise en place en 2013 par la métropole Nice Côte d’Azur , est exemplaire puisque même des agents « non transférables », d’un point de vue légal, ont souhaité rejoindre l’aventure. Ne voulant pas quitter le territoire, ils ont démissionné de leur poste chez l’ancien délégataire pour intégrer la régie.

Un changement culturel

La méthode employée à Nice fait désormais référence : engagement au respect des conventions collectives des métiers de l’eau annoncé très tôt, promesse des élus que « la masse salariale ne serait pas la variable d’ajustement du prix de l’eau », maintien des rémunérations, des conditions de travail, d’avantages collectifs et individuels, accord de méthode sur les agents transférés approuvés par les syndicats, etc. « Dès le premier jour, nous avions tout anticipé pour rassurer les agents et ça s’est très bien passé », juge Hervé Paul. Au 1er janvier, Eau d’Azur compte 437 collaborateurs, dont près de la moitié d’« ex-Veolia ». Maintenant que cette étape est consolidée, les élus veulent intégrer l’assainissement à la régie. Une centaine d’agents issus de la direction de l’assainissement de la métropole sont concernés par cette évolution qui aura lieu le 1er janvier 2022.

La question des statuts du personnel est sensible, l’essentiel des salariés d’une régie étant de droit privé. « C’est un changement culturel, mais pas si compliqué : il faut s’organiser et donner du temps au dialogue social », affirme Anne-Sophie Olmos, vice-présidente déléguée au cycle de l’eau à Grenoble Alpes métropole (49 communes, 445 100 hab.). Ce territoire est 100 % en gestion publique pour l’eau et l’assainissement, après un processus progressif, qui vient de s’achever, de retour en régie à échéance des contrats.

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Retour en régie, les chausse-trappes à éviter

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement