Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Entretien] Travail social

« Il faut reconnaître le rôle des travailleurs sociaux dans le fonctionnement de la société »

Publié le 19/05/2021 • Par Christelle Destombes • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

Anne-Troadec-ANDASS
Andass
Le 12 mai, une assistante sociale de 36 ans a été tuée lors d’une visite à domicile, dans le département de l’Aube. L’Association nationale des directeurs d’action sociale et de santé a exprimé, dans un communiqué, son émotion, sa tristesse, mais aussi sa colère. Interview d'Anne Troadec, présidente de l’Andass et directrice générale adjointe du pôle social du département de la Savoie.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Quelles sont les raisons de la tristesse et de la colère ?

On ne peut être que triste qu’une jeune femme, maman de deux enfants, soit tuée dans l’exercice du service public. C’est un acte qu’il ne nous revient pas de qualifier, pénalement j’entends, mais qui est incompréhensible. On n’a pas l’habitude d’être en colère, mais il n’y a eu aucune réaction des médias ou du gouvernement ! Nous ne sommes pas là pour opposer les publics, mais on voit encore que les travailleurs sociaux, qui sont surtout des femmes, méritent rarement la même attention que les autres.

Ce sentiment rejoint la question de gestion de crise, notre colère face au peu de reconnaissance des deuxième ou troisième lignes, qui se sont occupées des plus vulnérables pendant la crise. On comprend l’impact sur les soignants, mais ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Il faut reconnaître le rôle des travailleurs sociaux dans le fonctionnement de la société »

Votre e-mail ne sera pas publié

Na

20/05/2021 07h23

Audrey ADAM était Conseillère en économie sociale familiale et pas Assistante sociale.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement