Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fiscalité

Décryptage des mesures de modernisation de la taxe d’aménagement

Publié le 19/05/2021 • Par Auteur associé • dans : Actu experts finances, Actu juridique, Analyses finances, Analyses juridiques, France

Fotolia_53839271_XS
Fotolia
La loi de finances pour 2021 a modifié le régime de la taxe d'aménagement en incluant des mesures incitatives pour lutter contre l'artificialisation des sols. D'autres modifications prévoient l'exonération du paiement de la taxe d'aménagement pour les stationnements intégrés au bâti. La majoration du taux de la taxe d'aménagement peut également être justifiée par une opération de renouvellement urbain. Le critère de proportionnalité est abandonné.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Jean-Baptiste Ollier

Avocat, cabinet Itinéraires avocats

La politique fiscale sert fréquemment de levier incitatif pour encourager des pratiques plus vertueuses, et la loi n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 portant loi de finances pour 2021 en apporte une nouvelle illustration, avec la taxe d’aménagement (TA).

Partant du constat que l’artificialisation des sols résulte principalement de l’habitat (42 % des surfaces artificialisées en France) et des infrastructures de transports (28 %), le gouvernement a exprimé la volonté de diviser par deux le rythme d’artificialisation des sols d’ici à 2030, et les modifications du régime de la taxe d’aménagement portées par l’article 141 de la loi de finances pour 2021 s’inscrivent dans cette optique incitative.

Incitation à la renaturation

La première ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Décryptage des mesures de modernisation de la taxe d’aménagement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement