Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fiscalité

Pertes de CVAE : les collectivités anticipent une année 2022 compliquée

Publié le 18/05/2021 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

The concept of financial crisis during an epidemic.
©natali_mis - Adobe Stock
Les collectivités perdront plus de cotisation sur la valeur ajoutée (CVAE) en 2022 qu’en 2021, d’autant plus celles concentrant les secteurs fortement touchés par la crise (tourisme, automobile, aéroports…). Pour y faire face, elles anticipent déjà des solutions : levier économique, économies de fonctionnement, cofinancements…

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors que la Cotisation de la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), perçue par les intercommunalités et les départements (1), devait reculer de 2,2 % en 2021 selon la Direction générale des finances publiques (DGFIP) en novembre dernier, ce ne sera que -1,1 %. L’effet crise sanitaire est donc encore peu perceptible. En effet, en année n (ici 2021), les collectivités perçoivent de l’Etat la CVAE acquittée en année n-1 (ici 2020) par les entreprises, qui correspond au solde de l’année n-2 (ici 2019) et aux deux acomptes versés en année n-1 (2020) et dus pour l’année n-2 (2019) (2).

Secteurs aéroportuaires, automobiles… en souffrance

Par contre, les inquiétudes pour 2022 sont grandes, le solde de l’année 2020 et les deux acomptes de l’année 2021 étant concernés. Claire Delpech, chargée de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pertes de CVAE : les collectivités anticipent une année 2022 compliquée

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement