Recyclage

« Les biffins participent à l’économie circulaire »

| Mis à jour le 17/05/2021
Par • Club : Club Techni.Cités

Cyril Chigot / La Gazette

Elle se définit comme une « géo-ethnographe ». Bénédicte Florin a initié, en 2016, un travail de terrain sur les ferrailleurs de la région parisienne, un milieu relativement opaque. Elle livre ses observations à « La Gazette ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Elle se définit comme une « géo-ethnographe ». Bénédicte Florin a initié, en 2016, un travail de terrain sur les ferrailleurs de la région parisienne, un milieu relativement opaque. S’inscrivant dans le champ de la géographie humaine et sociale, son approche est qualitative, fondée sur des entretiens et des observations de terrain. Elle est coauteure du livre « Faire la ferraille en banlieue parisienne : glaner, bricoler et transgresser » (« Echogéo », n° 47, janvier-mars 2019). Sa volonté est de poursuivre plus encore ce travail sur les filières de la ferraille, avec l’espoir de favoriser le dialogue entre les acteurs concernés.

Chercheuse de l’équipe Monde arabe et Méditerranée au sein de l’UMR Citeres de Tours, ses travaux portent, depuis 2007, sur les récupérateurs et recycleurs de déchets, les systèmes de gestion des déchets et ce service public en Egypte, au Maroc et en Turquie. Auparavant, elle a mené une thèse au Caire, pendant quatre ans, sur l’aménagement des quartiers populaires. Déjà, alors, les « zabbalins », chiffonniers, lui parlaient de leur travail avec des arguments écologiques. Pour 2022, elle prépare un festival sur les déchets avec la ville et la métropole de Tours. L’objectif est de valoriser les acteurs des déchets, du recyclage et du réemploi et de sensibiliser le public à l’économie des déchets, au cycle de vie des matériaux et aux filières du recyclage. Des éléments de l’exposition « Vies d’ordures » du musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée de Marseille (Mucem, 2017) seront repris dans l’exposition à visée scientifique, pédagogique, culturelle et artistique, qui se tiendra dans les serres du jardin botanique de Tours, accessible à tous gratuitement.

Vous critiquez l’impensé social et économique que représentent les récupérateurs particuliers que sont les ferrailleurs et biffins dans une métropole comme Paris. Quel poids représentent-ils dans l’économie circulaire ?

Parmi les grossistes de la ferraille, les petites et moyennes entreprises, les plus accessibles à pied, à Aubervilliers notamment, reçoivent en moyenne 30 % de leur matière de ces particuliers. Mais les métaux que ces récupérateurs démontent et trient représentent jusqu’à 50 % du chiffre d’affaires des grossistes ferrailleurs, dont beaucoup ont commencé comme eux ! Ces entrepreneurs, tout comme les ferrailleurs ou les « zabbalins » (chiffonniers) du Caire, ont un discours sur l’écologie et le recyclage ; ils sont conscients de leur rôle dans la problématique environnementale.

A Paris, la loi de 2011 de régulation de la filière, qui oblige à la traçabilité des métaux, a beaucoup réduit les débouchés pour la marchandise « sale » (volée), même si elle

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
cet article est en relation avec
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Les enseignements de la crise Covid-19

    Si les conséquences négatives de la crise sanitaire sont aussi floues que nombreuses, certains impacts sur l’organisation du travail sont déjà perceptibles, comme sur la place du numérique ou la nécessité d’une vraie culture du risque. ...

  • Comment organiser une ligne de covoiturage

    Les lignes de covoiturage ont séduit les techniciens de mobilité dès le début des années 2000. Une meilleure connaissance des différents types de services de covoiturage encourage la réflexion sur l’intégration de ces lignes dans des systèmes de mobilité ...

  • « Le dialogue élus – architectes permettrait des projets plus ambitieux »

    Christine Leconte, ex-présidente du Conseil régional de l'ordre des architectes, a été élue le 10 juin présidente du Conseil national de l'ordre des architectes, en remplacement de Denis Dessus. Elle souhaite notamment un rapprochement entre élus et architectes ...

  • Vélo – Eoliennes – Biodéchets – Train… toute l’actu de la semaine

    Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 12 au 18 juin 2021 sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports... ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP