Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

[Opinion] Sapeurs-pompiers

« Vous ne savez pas ce qu’est le SDIS ? Rassurez-vous, cela va changer »

Publié le 12/05/2021 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu prévention sécurité, France, Opinions

Olivier Richefou Mayenne
Mayenne
Dans une tribune adressée à la Gazette, Olivier Richefou, président du conseil départemental de la Mayenne et de la Conférence nationale des services d’incendie et de secours (CNSIS), préconise de changer l'acronyme SDIS au profit d'un nouveau.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Nous sommes tous reconnaissants envers les sapeurs-pompiers, nos soldats du feu devenus par la force des choses, soldats de la vie, prêts à mettre leurs vies en danger pour protéger les nôtres et celles de nos proches, fidèles à leur devise « Sauver ou Périr ». S’il fallait encore un exemple, la crise que nous traversons ne cesse de nous le démontrer.

Nous sommes aussi fortement attachés à nos pompiers car ils appartiennent au quotidien de nos villages, de nos villes et de nos métropoles : leurs casernes maillent nos territoires urbains et ruraux.

Néanmoins, pour être reconnaissants à la hauteur de leurs sacrifices, il nous faut pouvoir y voir clair et savoir qui ils sont.

Qui sait qui finance ces casernes, et ces hommes et femmes d’une bravoure hors norme ? Qui sait qui assume la logistique financière et administrative de chaque caserne ? Qui a l’autorité des pompiers ? De qui répondent-ils ?

Voulons-nous encore de l’imbroglio politico-administratif qui pèse sur le quotidien des Français et dont eux, ne veulent plus ?

Si nous devions faire un sondage aujourd’hui, qui saurait ce qu’est un SDIS ?

Les SDIS sont des établissements publics qui gèrent les sapeurs-pompiers, le Conseil d’Administration est présidé de droit par le Président du Conseil départemental, car il s’agit du premier financeur. Les SDIS sont également soumis à l’autorité opérationnelle exercée par le Préfet.

En somme, les SDIS sont les pompiers, mais cet acronyme est propre à une technocratie très lointaine des préoccupations des Français. Il prive parfois la reconnaissance de certains, empêche d’autres de trouver l’interlocuteur dont ils ont besoin, dans une situation d’urgence. Les SDIS ne permettent pas de savoir qui sont les pompiers et qui financent les pompiers, ici réside l’enjeu.

Pourtant, les Français demandent une meilleure lisibilité des différentes politiques, une simplification concrète, répondant à leurs besoins. Nous leur devons ça, car il ne s’agit pas d’un établissement public comme un autre, mais bien de celui à même de sauver nos vies.

C’est dans cet esprit de reconnaissance envers nos pompiers et envers nos élus qui sont la clef de voute administrative et financière de notre modèle de sécurité civile que les SDIS, véritable acronyme technique et sans chair devraient être renommés : les Services Départementaux des Pompiers.

Cette proposition trouvera sa place dans le cadre de l’étude de la proposition de loi visant à consolider notre modèle de sécurité civile et à valoriser le volontariat des sapeurs-pompiers portée par les Députés Fabien Matras et Pierre Morel à l’Huissier.

J’ai confiance en nos parlementaires pour permettre aux pompiers d’être identifiés et reconnus à la hauteur de leurs engagements.»

Thèmes abordés

5 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Cérémonie de remise des Prix santé et mieux-être au travail 2021

de La Mutuelle Nationale Territoriale - MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Vous ne savez pas ce qu’est le SDIS ? Rassurez-vous, cela va changer »

Votre e-mail ne sera pas publié

lolo38

13/05/2021 10h22

voilà une belle décision qui ne sert à rien mais qui va certainement coûter de l’argent Publique et faire couler beaucoup d’encre.
plutôt que de s’occuper du verni, il serait bien plus important de s’interroger sur lle fond , par exemple les délais d’intervention des sapeurs pompiers qui peuvent allègrement dépasser les 15 pour partir du centre de secours.

odile DODOS

13/05/2021 10h22

Arrêtez vos flagorneries . Des SPV se font éliminer par une hiérarchie sure de son impunité , avec l’aide parfois d’élus opportunistes Aucune importance , ils jettent et font une campagne de recrutement . Combien ça coute ? Financièrement ,parce que la destruction humaine n’intéresse pas. Les membres du CA dans certains SDIS ne sont que des marionnettes .Combien coutent les avocats pour défendre des officiers toxiques ?combien coutent les fermetures ou création de casernes sur des motifs autres que opérationnels ? Arrêtez l’omerta sur la gestion de la matière  » pompiers volontaires « 

Image

13/05/2021 03h04

Désolé, sauver ou périr n’est pas la devise des pompiers civiles.

Fabio

17/05/2021 10h54

La devise des sapeurs pompiers est « courage et dévouement » et non pas sauver ou périr…Cela témoigne de la méconnaissance de ceux qui veulent réformer pour réformer…
Par ailleurs, notre profession c’est « sapeurs-pompiers » et pas « pompiers »
Pour finir, modifier l’acronyme SDIS en SDP est d’une stupidité sans nom qui ne fera que dépenser de l’argent public par milliers pour modifier des panneaux et enveloppes…
Service départemental d’incendie et de secours c’est plutôt déjà très clair …les français savent que ce sont les sapeurs pompiers qui effectuent ces missions…il ne faut pas oublier non plus que les SDIS sont également composés par des PATS.
Pourquoi par renommer La Poste en Service des Facteurs?
Il y a pas d’autres problèmes en France? Dont Richefou pourrait s’intéresser?

M

04/07/2021 11h42

Surprenant cet article ….

Outre le fait que nous sommes sapeurs-pompiers et pas pompiers ( arroseur avec une pompe étymologiquement quand il est écrit seul), que la devise des sapeurs-pompiers des SDIS est « Courage et dévouement », M le président Richefou oublie de signaler que si effectivement les Conseils départementaux versent la part majoritaire du financement des SDIS, elle est constituée d’une part non négligeable par la TSCA ( taxe spéciale sur les conventions d’assurance ). Cette dernière est versée par l’Etat aux conseil départementaux pour le financement des SDIS par l’ETAT et elle est de plus de 900 millions d’€ annuels pour tous les SDIS, le BMPM et la BSPP.
Le Président oublie aussi de dire que dans le financement se trouve le remboursement de la PFR bien souvent annoncé comme contribution du département mais intégralement remboursé au CD par l’Etat…

Bon en fait sa « mesurette » sans fondement est juste de nature à noyer le poisson ou plutôt le SDIS dans un changement d’appellation dont les coûts induits ( logographie, chartes graphique, modification des textes….) seraient mirobolant pour un résultat insignifiant!

Arrêtons les coups pseudo médiatiques et penchons nous sur un vrai financement des SDIS, d’une juste rétribution des missions indues ( carences d’ambulance privée par exemple) et d’une vraie stratégie pour les secours de demain
Même si la PPL Matras est un premier pas il est timide et avec une loi tous les 17 ans ( la dernière étant de 2004) ne s’occuper que de correctif sans ambition pour le futur s’est rajouter du retard au retard déjà pris

Mesdames et Messieurs les élus quelque soit votre orientation politique arrêtez de « penser petit »!!!
Ayez le courage et l’ambition de ce pourquoi vous avez voulu des responsabilités : préparez l’avenir de la France et protéger au mieux nos concitoyens

Et les sapeurs-pompiers volontaires, professionnels et militaires méritent par leur engagement quotidien et permanent d’être pris en compte, écoutés et modernisés. Ils ne doivent pas être juste l’occasion d’annonces à la portée aussi inutiles que leur coût est une gabegie!

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement