Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Bâtiments éducatifs

L’open data facilite aussi la rénovation énergétique des écoles

Publié le 12/05/2021 • Par Stéphane Menu • dans : A la Une Education et Vie scolaire, Actu expert Education et Vie scolaire

AdobeStock_399557784-600x400
AdobeStock
Les écoles figurent en tête des bâtiments communaux les plus énergivores. La plateforme « tRees » condense les données sur l'état des bâtiments éducatifs pour mieux identifier les chantiers les plus urgents à mener. L’outil est expérimenté dans les Hauts-de-France, territoire pilote.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les chiffres de l’Ademe sont explicites : les bâtiments municipaux (gymnases, écoles, etc.) mobilisent 82 % en moyenne des budgets communaux dédiés à l’énergie. A eux seuls, les bâtiments éducatifs mobilisent 31 % de cette dépense à l’échelle du pays. Ils sont donc directement concernés par le décret « tertiaire » qui vise, pour les bâtiments publics de plus de 1 000 m², une réduction des consommations énergétiques de 40 % du parc dès 2030. Rendu public en février 2020, le rapport de François Demarcq, ingénieur général des mines, fixe à 4 milliards d’euros par an le montant nécessaire à l’atteinte de cet objectif. Dans son plan de relance, le gouvernement a prévu 300 millions d’euros aux régions (2021-2022) pour les aider à rénover leur patrimoine éducatif. La Banque des Territoires ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’open data facilite aussi la rénovation énergétique des écoles

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement