Numérique

Une blockchain pour l’économie circulaire ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Max Pixel

Le 11 mai, la fédération française des professionnels de la blockchain présentera un nouveau comité stratégique dédié à l’économie circulaire. Présidé par Antoine le Feuvre, directeur général d’un service business de Suez, ce comité espère apporter les spécificités de la blockchain aux acteurs de l'économie circulaire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Cela n’aurait pas pu exister il y a quelques années », explique Antoine le Feuvre. « Aujourd’hui, la blockchain est sortie des seuls usages des monnaies virtuelles. Elle est déjà utilisée dans l’agroalimentaire pour tracer l’origine des produits. Nous pensons que ces usages peuvent être bénéfiques pour l’économie circulaire ».

De façon schématique, la blockchain dans l’économie circulaire fonctionnerait comme un code-barres évoluant à chaque transformation du produit. Un coup d’œil à la blockchain permet de voir l’ensemble des actions faites par et sur un produit. L’avantage de cette méthode se situe dans le partage de la vérification. Chaque interaction inscrite dans la blockchain n’est pas vérifiée par une administration centrale mais par l’ensemble des acteurs certifiés pour ce ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • En Occitanie, les petites lignes (et les grandes) sont relancées

    L'Etat, la région Occitanie ainsi qu'une quinzaine de départements et d'agglomérations ont bouclé le financement de deux grands projets ferroviaires : la nouvelle ligne à grande vitesse entre Perpignan et Montpellier, ainsi qu'une quinzaine de lignes de desserte ...

  • Diminuer les polluants atmosphériques est économiquement rentable

    Les ZFE sont souvent perçues comme de l’écologie punitive. Des chercheurs grenoblois démontrent que des mesures ambitieuses d’amélioration de la qualité de l’air entraînent des bénéfices nets, non seulement pour la santé mais aussi économiquement. ...

  • David Valence : « Une question d’aménagement du territoire »

    Les régions reprennent peu à peu la main sur les petites lignes qui maillent leur territoire. C'est le cas de la région Grand Est, via la création d'une société publique locale. Entretien avec David Valence, vice-président aux transports, déplacements et ...

  • Les régions veulent nous faire préférer le train

    Ouverture à la concurrence, reprise de gestion de certaines lignes… Fortes de nouvelles réglementations, les régions reprennent peu à peu la main sur les petites lignes qui maillent leur territoire. Au-delà des coûts, il faut une approche fine des enjeux. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP