Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Prévention de la délinquance

Vigilants ou solidaires, les voisins de Saint-Ismier bien présents

Publié le 12/05/2021 • Par Florian Espalieu • dans : Actu experts prévention sécurité, Innovations et Territoires, Régions, Retour sur expérience prévention-sécurité

signaletique_voisins_vigilantsHD
voisinsvigilants.org
En parallèle du dispositif « voisins vigilants », la commune de Saint-Ismier, en Isère, veut bâtir un réseau de solidarité, lié à son centre communal d’action sociale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Saint-Ismier, Isère, 7 000 hab.] Surveillance, mais aussi bienveillance. En 2016, la municipalité de Saint-Ismier a souhaité mettre en place un double dispositif dans sa commune : le concept répandu de « voisins vigilants » a été associé à celui de « voisins solidaires ». Le premier volet concerne la sécurité et la protection des biens. Le second vise à développer l’entraide entre habitants dans cette petite ville résidentielle de la vallée du Grésivaudan, à une quinzaine de kilomètres de Grenoble.

Gendarmerie ou CCAS

« Plus jeune, j’ai vécu dans un village du Sud de la France, tout le monde était vigilant et solidaire, sans même le savoir », s’amuse Jean-Jacques Ozil, 64 ans, participant à cette initiative depuis le départ. « Prendre une liste de courses, donner un coup de pelle quand il y a de la neige… tout en ouvrant l’œil au cas où. Ces deux aspects sont liés pour moi. Mais d’autres trouvaient ça gênant », poursuit-il.

De fait, une dissociation est survenue rapidement (lire ci-dessous). Les « voisins vigilants » sont désormais

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vigilants ou solidaires, les voisins de Saint-Ismier bien présents

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement