Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fret Mobilité Tourisme

Voies navigables : au milieu des métropoles, des rivières à l’utilité réinventée

Publié le 05/05/2021 • Par Pablo Aiquel • dans : France

canal du midi WEB
SPIE BATIGNOLLES
Logistique urbaine, transport de marchandises, navettes fluviales, bateaux taxis... Des métropoles repensent les usages de leurs cours d’eau.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Voies navigables : les collectivités sur le pont

Mobilité, transport de marchandises, tourisme et loisirs… les façons d’utiliser les fleuves et rivières qui traversent les métropoles peuvent être multiples, si elles arrivent à se réapproprier les cours d’eau le long desquels elles se sont historiquement déployées. Dotée de l’un des principaux ports fluviaux de France, Strasbourg (284 700 hab.) est traversée par le Rhin et l’Ill, et compte de nombreux plans d’eau et affluents.

Depuis longtemps, la capitale alsacienne se sert de ses cours d’eau, notamment pour le tourisme, grâce au Batorama, un service du port autonome de Strasbourg, propriété de l’Etat et la ville, qui permet de visiter la cité en naviguant. Désormais, grâce à la société ULS, ils sont également exploités pour le transport urbain de marchandises.

« Le renforcement du règlement de transports de la ville, plus contraignant pour les camions, offre des atouts. L’objectif est de porter des charges lourdes par la voie fluviale, puis de les acheminer par des vélos-cargos, adaptés au transport de marchandises en ville. Notre but est d’étendre ce service au-delà du centre-ville, ce qui doit passer par une extension de la réglementation », relate l’adjoint (EELV) à la maire chargé des espaces publics partagés, Pierre Ozenne.

Un cadre de vie amélioré

Cette utilisation des cours d’eau est un avantage indéniable pour améliorer le

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Voies navigables : au milieu des métropoles, des rivières à l’utilité réinventée

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement