Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Management

Pourquoi il ne faut pas avoir peur de l’audit interne

Publié le 04/05/2021 • Par Isabelle Jarjaille • dans : France, Toute l'actu RH

AUDIT INTERNE
Colcanopa
Etre audité est rarement facile pour les services. Pourtant, il existe des bonnes pratiques pour favoriser l’acceptabilité de la démarche, notamment en formant les cadres à la notion de gestion des risques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« L’audit est souvent connoté négativement, comme une sanction, reconnaît Arafat Benamer, directeur du contrôle et du conseil en gestion au département de la Moselle (3 029 agents). Mais il y a des manières de l’amener pour que cela soit efficace. » Agnès Bachelot-Journet, directrice de la performance et de la modernisation du service au public au conseil départemental (CD) de l’Isère (4 600 agents) abonde : « Il y a toujours un premier réflexe de peur, avec l’idée que l’on va pointer ce qui ne va pas bien. Souvent, cela fait écho à des expériences négatives, avec la chambre régionale des comptes ou un auditeur externe, qui peuvent avoir une attitude un peu catégorique. C’est un problème de posture. » Une difficulté surmontable, en travaillant notamment avec les encadrants et les directions, pour favoriser l’acceptabilité des audits internes.

Surtout pas de surprise

« Le premier travail que nous avons mis en œuvre a été de faire de la pédagogie, explique Agnès Bachelot-Journet. Il y a un axe essentiel à rappeler aux services : un auditeur ne juge pas les personnes mais l’organisation. Nous ne pointons pas de responsabilité personnelle. Si nous constatons un dysfonctionnement relatif à une personne, il ne doit pas être traité dans le cadre de l’audit. » En Isère, le service d’audit interne (4 agents) a été créé en 2016 et, dès le départ, il a rappelé le code de déontologie auquel les auditeurs sont soumis. « Lors du premier audit, les services étaient réticents, se souvient la directrice de la performance en Isère. Mais rapidement, ils ont vu que l’on faisait ce que l’on avait dit. Depuis, nous sommes sollicités directement par les directions. »

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pourquoi il ne faut pas avoir peur de l’audit interne

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement