Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Insertion

Des chambres d’hôtes inclusives pour jeunes travailleurs trisomiques

Publié le 29/04/2021 • Par Sophie Bourlet • dans : Actu expert santé social

Jeune adulte atteint de trisomie 21
©muro - stock.adobe.com
« On croit en nos enfants ». C’est le postulat de Katia Bergamelli, présidente de l’association T’Cap 21 et mère d’une jeune fille atteinte de trisomie 21. Dans l’ancienne gare de Niolon, surplombant la baie de Marseille, l’association a posé ses bagages il y a quelques mois pour réaliser un rêve ambitieux : créer des chambres d’hôtes où les employés seraient des jeunes adultes atteints de trisomie 21.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’aventure commence en 2015. Un groupe de parents d’enfants atteints de trisomie 21 créent l’association T’Cap 21, suite à une rencontre via la fédération Trisomie 21 France. Le constat est accablant : « Après l’âge adulte, plus rien n’est fait pour les personnes trisomiques. On a le choix entre leur faire faire un travail à l’ESAT ou les placer dans une institution. » déclare Nadine, mère d’un jeune homme trisomique de 28 ans et membre de l’association. Or, le cœur de l’inclusion, c’est l’accès à l’emploi.

Des objectifs ambitieux

L’association accompagne depuis une vingtaine de jeunes adultes dans la formation professionnelle, mais aussi dans sport et la culture. Quand en 2019, Katia découvre que la SNCF cherche des projets pour réinvestir les gares abandonnées, elle saute sur ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des chambres d’hôtes inclusives pour jeunes travailleurs trisomiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement