Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Un « vocabulaire partagé » pour mieux prévenir la maltraitance des personnes vulnérables

Protection des personnes vulnérables

Un « vocabulaire partagé » pour mieux prévenir la maltraitance des personnes vulnérables

Publié le 27/04/2021 • Par Mariette Kammerer • dans : France, Toute l'actu Santé Social

Maltraitance senior
©highwaystarz - stock.adobe.com
La commission nationale pour la lutte contre la maltraitance a présenté le 19 avril ses travaux visant à mieux outiller les parties prenantes dans le repérage et le traitement de situations de maltraitance dans les secteurs de l'enfance, du grand-âge et du handicap.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Définir un vocabulaire partagé de la maltraitance des personnes en situation de vulnérabilité » afin « d’appuyer concrètement les professionnels engagés dans le repérage, le traitement et la prévention de la maltraitance », tel était l’objectif des travaux de la commission nationale pour la lutte contre la maltraitance, restitués le 19 avril aux représentants politiques des champs concernés : enfance,  handicap, et grand-âge.

« Savoir nommer la maltraitance, c’est le premier pas pour la combattre, il ne doit plus y avoir d’équivoques sur la qualification des actes », commente Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, dans un communiqué.

Des faits de maltraitance exacerbés par la crise sanitaire

Pour le gouvernement, ces travaux sont « l’occasion de mettre en lumière ce sujet, dans un contexte où les faits de maltraitance ont été exacerbés par la crise sanitaire ». Préalable au « renforcement de la politique publique de protection des personnes vulnérables », cette démarche « favorisera les synergies entre les collectivités territoriales et les

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Démarche nationale de consensus pour un vocabulaire partagé de la maltraitance des personnes en situation de vulnérabilité, Commission nationale de lutte contre la maltraitance et de promotion de la bientraitance, mars 2021, 28 pages.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un « vocabulaire partagé » pour mieux prévenir la maltraitance des personnes vulnérables

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement