Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilité

Des bornes de recharge électrique bientôt accessibles dans les parkings des copropriétés

Publié le 04/05/2021 • Par Olivier Descamps • dans : Innovations et Territoires

Young woman charging an electric vehicle in an underground garag
Viktor Cap / Adobestock
L’électrification du parc automobile parisien passera par l’installation de bornes de recharge dans les parkings privés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Paris, 2,18 millions d’hab.] Même dans les grandes villes, la voiture individuelle n’a pas vocation à disparaître. « On a besoin en particulier de taxis ou de véhicules professionnels », souligne David Belliard, adjoint à la maire de Paris. Dans la capitale, plus question, en revanche, de lui laisser 50 % de l’espace public alors qu’elle ne représente que 13 % des flux. Plus question, surtout, de supporter des niveaux de pollution de l’air qui font l’objet d’un contentieux avec l’Union européenne. « Nous allons procéder par étapes, poursuit l’élu. Avec une sortie du diesel en 2024. Et du thermique en 2030. »

Une condition : réussir la transition vers l’électrique en proposant un service de recharge digne de ce nom. Il faudra, pour cela, digérer les échecs passés. Au niveau national, on ne compte plus les collectivités qui ont investi dans des bornes sous-utilisées par manque d’intérêt des habitants ou parce qu’elles ont été installées dans des lieux symboliques, sans lien avec la réalité des besoins. Paris a aussi connu des déboires et compte sur Total pour moderniser et étendre son service public de recharge (lire ci-dessous).

Un fort potentiel

Parallèlement, la ville s’est appuyée sur l’APC pour encourager l’aménagement des places en sous-sol. En particulier dans les copropriétés, qui représentent « 90 % des logements du parc privé et 77 % des places de parking en résidentiel », indique Karine Bidart, directrice générale de l’APC.

Une étude publiée à la mi-novembre

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’iPad au service des collectivités

de COMPUTACENTER

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des bornes de recharge électrique bientôt accessibles dans les parkings des copropriétés

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement