Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme de la fonction publique

Fonction publique : tout savoir sur la prime de précarité des agents

Publié le 21/04/2021 • Par Auteur associé • dans : A la une emploi, Actu Emploi, Actu juridique, Analyses juridiques, France, Toute l'actu RH

Contrat
©Africa Studio /AdobeStock
S'inspirant du droit du travail, l'indemnité de fin de contrat créée par la loi de transformation de la fonction publique vise à lutter contre la précarité. L'indemnité s'applique aux contrats conclus à compter du 1er janvier 2021, et non à ceux en cours à cette date. De même, les agents inclus potentiellement dans le champ d'application de la prime de précarité ne pourront y prétendre qu'à une double condition.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Nathalie Kaczmarczyk

Avocate, cabinet Goutal, Alibert et associés

Issu d’un amendement gouvernemental déposé devant l’Assemblée nationale en première lecture, l’article 23 de la loi 6 août 2019 de transformation de la fonction publique a créé, au profit des agents contractuels de droit public des trois versants de la fonction publique recrutés à compter du 1er janvier 2021, une indemnité de fin de contrat, encore appelée « indemnité de précarité ».

Ces prescriptions ont été insérées, pour les contractuels territoriaux, au sein de l’article 136 de la loi du 26 janvier 1984. Puis le décret n° 2020-1296 du 23 octobre 2020 relatif à l’indemnité de fin de contrat dans la fonction publique, créant un article 39-1-1 au sein du décret n° 88-145 du 15 février 1988 relatif aux agents contractuels de la fonction publique territoriale ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Cet article fait partie du Dossier

Réforme de la fonction publique : décryptage de la loi du 6 août 2019

Domaines juridiques

2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Collectivités territoriales : accompagner vos agents, aidants de leurs proches

de La Mutuelle Nationale Territoriale - MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fonction publique : tout savoir sur la prime de précarité des agents

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

21/04/2021 01h53

Aller, encore un tout petit effort et le statut de la fonction publique sera aligné sur celui du privé! Sauf que contrairement aux conventions collectives comme celles retenues dans les grands groupes privés, si on a bien les contraintes du privé, où sont ses avantages!

M. Macron veut aligner les salaires des hauts fonctionnaires sur ceux du privé. Pourquoi pas? Mais c’est oublier trop vite que pour faire un bon général il faut de bonnes troupes…
A force de tirer vers le bas la plus grande partie de la population, on récoltera ce qui est inévitable. Et notre société s’inscrit bien dans ce cadre.

Regarder les salaires moyen et médian qui fleurtent tous les deux aux alentours de 2.000 € mensuels. Comment imaginer que seule une partie de la population gagne plus de 2.000 € mensuels?

Fof

22/04/2021 08h15

Travaillant en ehpad depuis plus de 4 ans toujours en cdd et pas de prime de précarité car les contrats sont renouvelés tous les 3 mois mais est ce une vie ? Pas moyen d’avoir de crédit nous sommes des travailleurs fantômes sans parler des vacances que lon ne peut pas poser comme on le souhaitent … il y a encore beaucoup de chemin à faire pour que tous nous soyons égaux en droit 😉

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement