Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par La Commission européenne

Comment l’Europe vous accompagne dans le développement de services numériques

Publié le 27/04/2021 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

Commission_Europeenne_NATIVE_ARTICLE_8
D.R.
Avec « La décennie numérique », une stratégie votée le 9 mars dernier, l’Europe s’est engagée dans un vaste plan pour développer les services numériques. Et les collectivités de toute taille sont invitées à participer à cet élan en proposant leurs projets ! De l’éducation à la mobilité en passant par les déchets, chaque commune peut ainsi améliorer les services à ses usagers.

Dans ce cadre, L’Europe soutient depuis plusieurs années déjà les communes qui se sont lancées dans le développement des services numériques, notamment avec les aides régionales du FEDER ou du FEADER. Ces projets ont pour objectif d’améliorer l’accessibilité et la qualité des services rendus au public, même dans les plus petites communes. « L’UE s’est engagée aux côtés de collectivités et d’associations qui veulent contribuer au développement des usages numériques, explique Serge Novaretti, en charge des politiques publiques de la direction générale des réseaux de communication, du contenu et de la technologie à la Commission européenne. L’objectif est aussi de mettre en place un modèle conforme aux valeurs européennes, basé sur des logiciels libres et des solutions ouvertes et accessibles à tous, en toute sécurité ».

« Il faut aller regarder ce que font les autres villes pour s’en inspirer, conseille Serge Novaretti. Les mobilités douces, la gestion de l’éclairage urbain ou le traitement des déchets sont grandement facilités par l’usage numérique », assure-t-il, en pointant le préalable essentiel aux projets des communes : l’ouverture de leurs données numériques. Une étape incontournable, par laquelle chaque collectivité devra passer, assure-t-il. Elle permet aux différents services de proposer leurs propres applications, mais aussi de travailler ensemble pour améliorer l’expérience digitale qui est proposée aux citoyens.

Développer le numérique à l’école

La transformation numérique est un levier puissant d’accompagnement des politiques éducatives dans toutes leurs dimensions. Il permet non seulement de moderniser les écoles élémentaires mais aussi d’encourager le déploiement de nouvelles pratiques pédagogiques innovantes et de favoriser l’accès au numérique pour tous.

Dans ce contexte, les écoles peuvent tirer un large profit des aides européennes au développement numérique. C’est le cas par exemple à Thiers, où les sept établissements scolaires de la ville ont été équipés en tableaux et vidéoprojecteurs  numériques avant de mettre à la disposition des enseignants des technologies d’apprentissage interactives. La ville a bénéficié pour son projet d’une subvention de 84 000 euros (FEDER), sur un budget total de 140 000 euros. Avec le soutien de l’Europe, les petits Thiernois ont désormais accès à un environnement numérique à la pointe, afin de se familiariser avec l’usage des ordinateurs, d’Internet et des applications.

https://www.europe-en-france.gouv.fr/fr/projets/plan-numerique-des-ecoles-publiques-de-la-ville-de-thiers target= »_blank » rel= »nofollow »

Même objectif en Corse, où 36 communes se sont réunies pour connecter près de 13 000 élèves répartis sur 107 écoles désormais équipées de tableaux blancs interactifs, de tablettes permettant de réaliser des activités pédagogiques et d’outils d’apprentissage des langues vivantes à distance. Ce projet a pu être réalisé grâce à un financement à hauteur de  2,2 millions d’euros de l’Union européenne via le FEDER.

https ://www.europa.corsica/L-ENTREE-DES-ECOLES-ELEMENTAIRES-DANS-L-ERE-DU-NUMERIQUE_a715.html target= »_blank » rel= »nofollow »

Former les petites entreprises locales

Les collectivités peuvent aussi jouer un rôle auprès des acteurs publics, associatifs ou économiques en les conseillant et en les soutenant pour qu’ils proposent des services en ligne. Ainsi en Corrèze, le département a obtenu une aide de 45 000 euros (FEADER) pour mettre à niveau les compétences numériques de ses commerçants, de ses artisans, mais aussi les équipes des  communes avec des formations à la création de sites web, au développement du e-commerce ou un accompagnement à l’utilisation des réseaux sociaux.

https://www.europe-en-nouvelle-aquitaine.eu/fr/projets-soutenus/crescendo-economie-numerique-et-digital-marketing-les-enjeux-dun-territoire

Tourisme et culture, la création de nouveaux services et l’amélioration des usages

L’ouverture des données se révèle très utile pour mettre en place des outils numériques à l’attention des touristes : les communes de Lourmarin et Vaugines, en Vaucluse, ont ainsi testé une application qui facilite l’accès du public à la connaissance du territoire, de son histoire, de son patrimoine, de sa vie culturelle, en identifiant dans le même temps les artisans et commerces de produits locaux. Développé avec l’office de tourisme intercommunal, ce projet soutenu par une aide européenne du FEADER (13 000 € sur un budget de 31 000 €) a permis de valoriser les données de plusieurs services des deux communes impliquées dans le projet.

https://www.leader-hauteprovenceluberon.com/ target= »_blank » rel= »nofollow »

L’open data, un levier d’accélération de la transformation numérique pour les collectivités

Définition : l’ouverture des données ou open data désigne le partage fait par les institutions, et notamment les collectivités locales, des données dont elles disposent.

Il s’agit d’un partage gratuit, dans des formats ouverts, et permettant la réutilisation des données. L’open data est un vecteur d’innovation qui facilite la création de nouveaux services et produits à destination des citoyens et des territoires.

Les objectifs de l’open data :

  • améliorer le fonctionnement démocratique par la transparence et l’ouverture d’informations ;
  • améliorer l’efficacité de l’action publique ;
  • proposer de nouvelles ressources pour l’innovation économique et sociale : les données partagées trouvent des réutilisateurs qui les intègrent dans de nouveaux outils à forte valeur ajoutée économique ou sociale.

source : https://www.collectivites-locales.gouv.fr/open-data

 

Contenu proposé par La Commission européenne

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement