Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Interview] Laïcité

Jean-Louis Bianco : « Une laïcité de contrôle risque de s’imposer »

Publié le 20/04/2021 • Par Brigitte Menguy Romain Gaspar • dans : A la une, Actu juridique, France

jean-louis-bianco
fabien calcavechia
Alors que le très controversé projet de loi dit séparatisme arrive au terme de son examen parlementaire, Marlène Schiappa, ministre déléguée à la citoyenneté, veut mobiliser la société civile et organise, à compter du 20 avril, des « Etats généraux de la laïcité ». Ils dureront jusqu’à l’été, avec l’ambition de « toucher la jeunesse », via notamment une consultation sur la plateforme make.org. L'occasion de recueillir l'analyse de Jean-Louis Bianco, président, jusqu’au 4 avril dernier, de l’Observatoire de la laïcité que l'exécutif a décidé de supprimer. Sans langue de bois, il tire le bilan de ses 8 ans de mandat, et s'inquiète de l’évolution de la perception de la laïcité dans la société française.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Clap de fin ! Après huit ans de mandat, Jean-Louis Bianco a quitté la présidence de l’Observatoire de la laïcité, le 4 avril dernier. Une page se tourne pour l’homme politique socialiste, ex-secrétaire général de l’Elysée pour François Mitterrand, qui aura incarné, en tandem avec Nicolas Cadène, la défense d’une laïcité s’inscrivant dans les règles de droit en vigueur.

Crée en 2007 par Jacques Chirac, l’Observatoire de la Laïcité pourrait vivre ses derniers jours. Son sort est désormais entre les mains de Jean Castex.
L’occasion de revenir sur son bilan, mais aussi sur l’hystérisation du débat public autour du respect de la loi de 1905. Depuis 2013, Jean-Louis Bianco, aidé de son rapporteur général, d’une vingtaine de bénévoles et de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jean-Louis Bianco : « Une laïcité de contrôle risque de s’imposer »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement