logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/74058/les-transports-en-commun-lyonnais-ont-lance-atoubus-pour-favoriser-la-mobilite-urbaine/

TRANSPORTS
Les transports en commun lyonnais ont lancé Atoubus pour favoriser la mobilité urbaine
Claude Ferrero | Régions | Publié le 30/08/2011

Le réseau de bus Atoubus, lancé lundi 29 août 2011, est réorganisé à grande échelle pour mieux répondre aux besoins de déplacement des habitants. Avec l’objectif d’augmenter le trafic voyageurs de 10%.

Le Syndicat Mixte des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise (Sytral) et son délégataire Keolis Lyon ont, le lundi 29 août 2011, lancé Atoubus, une ambitieuse opération de restructuration du réseau de bus qui représente 132 lignes et une fréquentation de 500 000 voyages par jour sur un total de 1,4 million de voyages tous modes confondus.
L’objectif est d’adapter le réseau de surface pour mieux répondre aux modes de vie des habitants et aux évolutions urbaines de l’agglomération.
Atoubus se traduit notamment par une simplification et une forte hiérarchisation des lignes avec 26 lignes majeures (de 5 heures à minuit, fréquence toutes les 8-10 minutes), 71 lignes complémentaires et 35 lignes spécifiques.

Concertation avec les maires des 65 communes – Le changement doit aussi booster le mode « bus » avec une progression du trafic voyageur attendue de +10% environ d’ici fin 2011.
Pour mettre en œuvre Atoubus, ses promoteurs ont notamment organisé une phase de concertation avec les maires des 65 communes concernés par le périmètre, soit une vingtaine de réunions pendant six mois en 2009 et 2010.
Les élus ont ensuite disposé d’un délai jusqu’à fin 2010 pour émettre des avis et proposer des modifications aux tracés présentés par les techniciens.
Au total, Atoubus représente une offre de  :

Investissement de 40 millions d’euros – Soit un investissement de 40 millions d’euros en matériel roulant, en signalétique pour le changement d’affichage de 4000 points d’arrêt (35 000 panneaux et supports), et en communication à destination des habitants (journaux d’information, 1,2 million de plans, deux sites internet, etc).
En outre, des bus et des stands d’information ont été déployés sur les marchés et les lieux publics pendant six mois. L’opération de communication sur le terrain se poursuit avec 470 agents d’information mobilisés pour répondre aux questions des clients jusqu’au 18 septembre.