Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fiscalité

Peut-on rendre obligatoire la communication en amont d’une estimation fiable de la taxe d’aménagement ?

Publié le 14/04/2021 • Par Léna Jabre • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles finances

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Réponse du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales : La première difficulté soulevée porte sur l’imprévisibilité du montant de la taxe d’aménagement.

À cet égard, un des principes fixés par la réforme de la fiscalité de l’aménagement est celui de la libre modulation de la taxe d’aménagement par les collectivités territoriales, en fonction des circonstances locales en termes d’équipements publics existants, à renforcer ou à réaliser. Cette modulation est aujourd’hui utilisée par les communes, lorsque, sur leur territoire, certains secteurs nécessitent plus ou moins que d’autres un renforcement en équipements publics.

Aussi, le taux de la part communale est fixé de 1 à 5 % et peut être différent selon les secteurs. Le taux de la part communale et intercommunale peut même être majoré jusqu’à 20 % en cas d’équipements particulièrement importants à réaliser. La variation du taux entre les communes est donc liée aux différentes circonstances locales. La seconde difficulté soulevée porte sur le délai d’information du redevable de la taxe d’aménagement.

À cet égard, la circulaire du 18 juin 2013 relative à la fiscalité de l’aménagement encadre déjà le délai d’information du redevable de la taxe d’aménagement, pour faciliter son intégration dans le plan de financement du redevable. Aussi, elle prévoit que l’information sur le montant des taxes d’urbanisme est envoyée par lettre simple à l’usager dès la vérification du calcul et au maximum 6 mois après la délivrance du permis ou de la décision de non-opposition.

L’article R. 331-10 du code de l’urbanisme prévoit actuellement que les autorités compétentes pour délivrer les autorisations d’urbanisme disposent d’un délai d’un mois à compter de la délivrance des autorisations pour fournir tous les éléments nécessaires à la taxation aux services de l’État dans le département chargé d’établir les taxes d’urbanisme. Aussi, c’est la diligence à transmettre ces données qui permet aux services de l’État de procéder au calcul des taxes et d’informer rapidement le redevable.

En l’état actuel des textes, il n’est pas envisagé de retirer une compétence aux collectivités locales (fixation du taux de la taxe) et d’encadrer davantage le délai d’information du redevable de la taxe d’aménagement.

Dans le cadre du transfert de la taxe d’aménagement, il est prévu de reporter l’exigibilité de la taxe d’aménagement à la date d’achèvement des travaux. À l’aune de cette réforme, il conviendra effectivement de repenser les modalités d’information du redevable.

Le ministère s’engage dans une démarche d’amélioration de l’information à destination des redevables de la taxe d’aménagement. Aussi, un nouveau simulateur sera mis en ligne au printemps 2021, permettant ainsi aux redevables de mieux estimer le montant de la taxe due.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Peut-on rendre obligatoire la communication en amont d’une estimation fiable de la taxe d’aménagement ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement