Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[EDITO] Sécurité

A grand renfort de police

Publié le 16/04/2021 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

Police municipale d'Evry
Bertrand Holsnyder
La proposition de loi sur la sécurité globale arrive au terme de son examen parlementaire. Ce que l'on retient de ce texte, c'est l'accent porté à la police municipale, renforcée. On est en droit de se demander si cela ne traduit pas l'incapacité de l'Etat à assurer ses compétences régaliennes et ne crée pas une rupture d'égalité entre les collectivités.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Texte majeur de la mandature présidentielle, largement associé à la controverse sur son article 24 qui prévoyait de pénaliser la diffusion malveillante d’images de policiers ou de gendarmes, la proposition de loi sur la sécurité globale arrive au terme de son examen parlementaire. Certes, le consensus des députés et des sénateurs n’escamotera pas le courroux des dizaines de milliers de manifestants défilant cet hiver dans les villes « pour le droit à l’information, contre les violences policières, pour la liberté de manifester et contre la surveillance de masse ». Mais l’on retiendra que cette proposition de loi, portée par les députés macronistes Jean-Michel Fauvergue et Alice Thourot, est d’abord et surtout un texte consacré aux polices municipales.

Confusion

Sous couvert du fameux continuum de sécurité, censé mieux coordonner les forces – publiques et privées – de sécurité, les « PM » décrochent la timbale. Et franchissent un nouveau cap, au risque qu’on les confonde un peu plus avec leurs collègues de la nationale. En effet, les dispositions votées sont nombreuses pour étendre leurs prérogatives, expérimenter de nouvelles compétences ou simplifier les procédures. L’ambition, selon la ministre chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, est ni plus ni moins de « renforcer l’intérêt pour les communes de se doter de polices municipales ».

Inégalité

Cette incitation à mettre du « bleu » municipal dans la rue traduirait-elle l’incapacité de l’Etat à remplir ses missions régaliennes ? Cela ne fait plus guère de doute, en particulier quand, dans le même temps, le gouvernement annonce le déploiement dans les métropoles du contrat de sécurité intégrée, qui promet des renforts policiers en contrepartie du recrutement de policiers municipaux.

L’enjeu est de taille et interroge autant le fameux « monopole de la violence physique légitime » cher à Max Weber que l’égalité des citoyens face au service public de sécurité, de nombreuses communes ne voulant ou ne pouvant pas se doter d’une police municipale. Dans ce contexte, et comme le demandent les associations d’élus depuis longtemps, il est plus qu’urgent de clarifier la gouvernance de la sécurité. Et de rappeler chacun à ses missions.

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A grand renfort de police

Votre e-mail ne sera pas publié

bouboul

19/04/2021 09h00

Cette loi confirme l’appropriation de la Police Municipale par l’Etat a qui elle confie des missions nouvelles,
lesquelles seront irréalisables par les petites structures à 1 ou 2 agents.
Cordialement
Mr BOULAY

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement