Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé publique

Qualité de l’air : on attend quoi pour agir ?

Publié le 22/04/2021 • Par Fabienne Nedey • dans : actus experts technique, France

city-pollution-2961292115826L7C
Peter Griffin
La pollution de l’air est désormais reconnue comme un défi majeur de santé publique. Les polluants concernés sont liés à quatre activités humaines : transports, industrie, chauffage des bâtiments, agriculture. L’Etat français est au pied du mur face à l’imminence de sanctions pécunières extrêmement lourdes. Sur les territoires subissant des dépassements réguliers, la mise en place de zones à faibles émissions (ZFE) est désormais obligatoire. L’attention se focalise ainsi sur les pollutions dues au trafic routier, qui ne sont pourtant pas seules en cause.

Une décision à portée historique. En juillet 2020, le Conseil d’Etat a enjoint l’Etat français de mettre un terme aux dépassements, dans plusieurs grandes agglomérations, des seuils de particules fines et dioxydes d’azote fixés par la directive européenne 2008/50/CE du 21 mai 2008, sous peine d’une astreinte de 10 millions d’euros par semestre de retard. Par cette injonction, l’Etat a été condamné pour son inaction à la suite d’un premier jugement, datant de juillet 2017, dans lequel le Conseil d’Etat lui avait intimé d’élaborer et de mettre en œuvre des plans relatifs à la qualité de l’air, ramenant au plus vite les concentrations en dessous des valeurs limites sur ces territoires.

Qualité de l’air : le Conseil d’Etat prononce une astreinte de 10 M€ à l’encontre du ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Qualité de l’air : on attend quoi pour agir ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement