Revue de presse

Neutralité carbone – RE 2020 – Marchés publics – Hydrogène… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

Fotolia acinquantadue

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 03 au 09 avril 2021 sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

Pas si neutre – Popularisée par l’Accord de Paris sur le climat en 2015, la notion de « neutralité carbone » a envahi l’espace public et privé. Et pour ne pas se retrouver avec une coquille sémantique vide, l’Ademe a publié une note qui vise à comprendre cette notion, à identifier les contributions des acteurs concernés (dont les territoires) et à bien distinguer les ambitions réelles des effets d’annonce. D’emblée, l’agence en redonne une définition claire avant de rappeler que la neutralité carbone ne peut se décréter à l’échelle d’un territoire mais à un périmètre bien plus large (Etat…). En revanche, l’Ademe précise bien que « tous les acteurs doivent agir collectivement pour l’atteindre ». Deux leviers d’action sont particulièrement mis en avant : la séquestration du CO2 et, surtout, la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour une collectivité, il s’agit ainsi d’avoir une vision d’empreinte carbone tenant compte de l’ensemble des émissions induites par les activités du territoire et en définissant une stratégie d’augmentation des stocks et puits carbone.

Label ouvrage – Finalement attendue pour janvier 2022, la RE 2020 sera suivi d’un label d’Etat qui permettra aux maîtres d’ouvrage publics et privés d’aller encore plus loin dans l’exigence environnementale [lire aussi notre article]. Comme l’explique Actu Environnement, le Plan bâtiment durable a ouvert la concertation des acteurs du bâtiment jusqu’au 7 mai en vue d’aboutir à une « architecture générale du label ». En plus de remplir les critères d’exigence de la RE 2020, il sera renforcé par un système de points de performances. Et pour aller plus loin que la RE 2020, le Plan bâtiment durable soumet sept autres domaines à prendre à compte : eau, carbone, économie circulaire, énergie et réseau, confort et santé, mesure des performances énergétiques et nature et biodiversité.

Marchés publics – Le gouvernement ne l’a pas vu venir… Et Les Echos décryptent ce qui s’est joué ces derniers jours à l’Assemblée nationale : lors des débats autour du projet de loi Climat et résilience, les députés ont adopté l’introduction d’une clause sociale – en plus d’une clause environnementale – dans l’attribution et l’exécution des marchés publics. Contre l’avis du gouvernement. L’amendement ainsi retenu prévoit de créer l’obligation à tout soumissionnaire public de réserver une part minimum de 5% du montant prévisionnel d’un marché à des entreprises solidaires d’utilité sociale. Cendra Mottin, rapporteure de cette partie du projet de loi, a tenté de dissuader les députés de voter pour cette mesure en avançant les dispositions réglementaires déjà existantes.

Plein gaz – L’arrivée des trains à hydrogène dans les gares françaises se précise. Les Régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie ont passé commande, via la SNCF, à Alstom pour 12 trains à hydrogène dont les premiers essais sont annoncés fin 2023. Le Figaro précise qu’il s’agit de trains bimodes, capables de rouler sous caténaires sur les lignes électrifiées et en mode hydrogène avec une autonomie de 600 kilomètres sur les lignes non-électrifiées. Le contrat, d’un montant de 190 millions d’euros pour 12 rames, prévoit trois trains pour chacune des quatre régions [lire aussi notre article].

Cas d’écoles – Grâce à un appel à projets de la FNCCR, la rénovation énergétique s’invite à l’école. Comme l’explique Batiactu, dans le cadre du programme Actee, le dispositif « Merisier » prévoit la rénovation de plus de 1000 écoles primaires. Dotée de 10 millions d’euros, cette enveloppe budgétaire est à destination des collectivités territoriales et ne pourra pas dépasser les 600 000 euros HT par dossier. L’appel à projets est ouvert jusqu’au 18 juin et concerne tout type de travaux : isolation des combles, double vitrage, changement de chaudière…

5G – Dans le cadre du Plan de relance, le gouvernement a lancé le volet « Usage citoyens » de son appel à projets autour de la 5G. Le site 01.net précise qu’il s’agit de subventionner des applications à impact social ou environnemental autour dans des domaines tels que l’environnement (smart grids…), l’agriculture (connectivité des capteurs…) ou les transports.

Long tunnel – On a appris cette semaine que l’Union européenne allait augmenter sa contribution au financement de la liaison ferroviaire entre Lyon et Turin. Selon Lyon Mag, cette part passera de 40% à 55% pour la construction du tunnel sous les Alpes, allégeant ainsi la facture pour la France de plus de 2,5 milliards d’euros [lire aussi notre article].

Et aussi…

En Alsace, des médecins veulent mettre à l’arrêt des centrales biomasse qui produisent de l’électricité et de la chaleur [Le Parisien] ;

Le Rhône, objet d’une étude pluridisciplinaire pour comprendre la pollution plastique des fleuves [revue-ein.com] ;

Le gouvernement annonce la création d’une Agence de l’innovation pour les transports [communiqué].

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP