Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

SALAIRES

Les bas salaires des agents de catégorie C sont revalorisés

Publié le 09/04/2021 • Par Léna Jabre • dans : A la une emploi, Actu Emploi, Actu juridique, France, Textes officiels RH, TO parus au JO, Toute l'actu RH

AdobeStock
381 000 agents relevant des trois versants de la fonction publique perçoivent une rémunération inférieure au montant du Smic. Dans un décret publié le 9 avril, le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques remédie à cette situation. Des points d'indice majoré sont attribués.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’était un problème soulevé par les syndicats en janvier dernier : avec la hausse du Smic, les rémunérations brutes des agents de catégorie C étaient inférieures au salaire minimum. Un décret, publié le 9 avril, mais entré en vigueur le 1er avril, y remédie en relevant le traitement indiciaire en début de carrière de ces agents.

Ainsi, les rémunérations indiciaires de tous les fonctionnaires seront supérieures au Smic, qui a atteint le montant de 1 554,58 € bruts mensuels au 1er janvier 2021. Ce qui évitera d’avoir à appliquer l’indemnité différentielle, qui est à la charge de chaque employeur public, pour combler l’écart de traitement.

Concrètement, seront attribués :

  • deux points pour les actuels indices majorés 330 à 333 ;
  • et un point pour les indices 334 et 335.

D’après le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques, cela représente une augmentation de 4,69 € à 9,37 € par mois. Cette mesure bénéficierait, toujours selon le ministère, à 381 000 agents relevant des trois versants de la fonction publique, dont près de la moitié (175 000) appartiennent à la fonction publique territoriale.

Lors de la présentation du décret en conseil des ministres, le 8 avril, le ministère a également indiqué que « les rémunérations de début de carrière sont relevées progressivement, afin de garantir un niveau au moins égal au SMIC, tout en évitant une stagnation des rémunérations pendant les premières années de la carrière des agents concernés ».

 

Salaires des fonctionnaires : comparez, simulez

Appli-salaire-gazette-

Cet article est en relation avec les dossiers

Domaines juridiques

3 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les bas salaires des agents de catégorie C sont revalorisés

Votre e-mail ne sera pas publié

Aliceroy

11/04/2021 07h24

Je l ai vecu durant 2 ans. Fonctionnaire titulaire en dessous du smic dans un ministere qui ne donne aucune prime ni 13 eme mois ni rien du tout. Ton salaire c est tout. Et quand le point d indice augmentait c est mon indemnité differentielle qui baissait donc mon net restait identique…l horreur..et pour 39 heures à l époque.
Et pas de prime à l emploi à l epoque.
J ai passe d autres concours et j ai grimpé. Aujourd’hui je suis categorie A et je n ai pas oublié. Scandaleux que cela existe encore.

Animehq

12/04/2021 07h26

Actuellement indice 336 c’est très bien pour les agents concernés et encore vu la faiblesse de l’augmentation…

Mais du coup pour moi, cela revient à dire que des gens sans ancienneté rentre avec le même indice que moi…

HERMES

12/04/2021 12h24

C’est très bien d’augmenter les revenus des agents… mais pourquoi seulement ceux de la catégorie C les plus défavorisés?

Si on poursuit cette logique, dans quelques années un agent de catégorie B, voire A verra sa carrière commencer au SMIC!
D’ailleurs, pour compenser la réduction des salaires des hauts fonctionnaires, il est courant que l’Etat les dote de NBI qui parfois font chavirer les esprits. Cette NBI peut aller jusqu’à 250 points d’indice majoré!
Mais cela ne concerne que la fonction publique d’Etat. Pour les autres, dont ceux de l’Etat non concernés, circulez, il n’y a rien à obtenir.

Cette méthode est étonnante quand on entend en même temps des élus crier au scandale sur les méthodes mises en place par les sociétés privées pour contenir la masse salariale…
Mais j’oubliais, en même temps les questeurs de l’Assemblée nationale (sauf erreur de ma part) ont adopté une mesure pour améliorer les possibilités de remboursement des frais de ses élus!

Je laisse à chacun le loisir de s’interroger sur ces différentes pratiques!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement