Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Economie circulaire

La jeune loi « Agec » n’a pas fini d’infuser

Publié le 09/04/2021 • Par Olivier Descamps • dans : actus experts technique, France

Au Smicval market de Vayres, en Gironde, les utilisateurs peuvent déposer, dans les rayons, les objets réutilisables dont ils se séparent et repartir avec d’autres.
Au Smicval market de Vayres, en Gironde, les utilisateurs peuvent déposer, dans les rayons, les objets réutilisables dont ils se séparent et repartir avec d’autres. SMICVAL
La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, dite « Agec », votée il y a un an, a créé, entre autres, plusieurs nouvelles filières de responsabilité élargie des producteurs. Leur mise en place prendra du temps. Troisième volet de notre série sur l'économie circulaire.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Difficile de dresser un bilan objectif et exhaustif d’une loi si touffue. Un an après le vote de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, connue désormais sous l’acronyme « Agec », nombreux sont ceux qui poursuivent les débats pour amender des mesures jugées trop timides. Parfois avec succès, si l’on en croit les dossiers comme l’affichage environnemental, la lutte contre les déchets en plastique ou le développement du vrac, qui ont été rouverts par le projet de loi « climat et résilience », en cours de discussion à l’Assemblée. D’autres suivent de près les modalités d’application du texte et regrettent que certaines mesures mettent du temps à se concrétiser.

Un impact sur les budgets

Illustration avec le mécanisme de responsabilité élargie des producteurs ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La jeune loi « Agec » n’a pas fini d’infuser

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement