Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Economie circulaire

« Au-delà de la réglementation, les élus peuvent s’interroger sur les opportunités »

Publié le 12/04/2021 • Par Olivier Descamps • dans : actus experts technique, France

FMLinecB
D.R.
Député des Bouches-du-Rhône (Libertés et Territoires), François-Michel Lambert préside l’Institut national de l’économie circulaire (Inec), depuis sa création, en 2013. Il regrette le manque de volonté politique pour changer de modèle. Dernier article de notre série sur l'économie circulaire.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Beaucoup des discours tenus aujourd’hui l’étaient déjà à la création de l’Institut national de l’économie circulaire. Pourquoi l’économie a-t-elle tant de difficultés à devenir circulaire ?

Une économie ne va pas se tourner vers des solutions moins rentables si le marché ne l’y encourage pas. Si l’on veut transformer notre modèle, on a besoin de mesures fiscales et réglementaires. On pourrait réduire les taxes qui portent sur l’économie de la fonctionnalité, aller plus loin sur les interdictions du plastique… Notre problème est que l’on préfère continuer à croire que les ressources sont largement disponibles. Or, ce qui était vrai quand on était 500 millions d’Occidentaux à vivre sur les stocks de la planète ne l’est plus.

N’était-ce pas le rôle de la loi « Agec » que de changer la ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’iPad au service des collectivités

de COMPUTACENTER

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Au-delà de la réglementation, les élus peuvent s’interroger sur les opportunités »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement