Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Interview] Impôts

Baisser la fiscalité locale, une réponse efficace pour relancer l’économie ?

Publié le 08/04/2021 • Par Clémence Villedieu • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Impot sur le revenu
©PUNTOSTUDIOFOTO Lda - Adobe Stock
Si la suppression de la taxe d’habitation a un effet indiscutable sur l’économie, les effets positifs de la baisse de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) restent à démontrer. Pour Thomas Grjebine, économiste au Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII), le pouvoir d’achat des ménages reste la pierre angulaire de toute réforme fiscale visant à favoriser la croissance économique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Fiscalité locale : comment relancer la machine ?

Le Gouvernement a expliqué que la suppression de la taxe d’habitation et la baisse de la CVAE allaient booster l’économie. Que pensez-vous de cette politique fiscale ?

Thomas Grjebine : La suppression de la taxe d’habitation était avant tout une promesse électorale, un geste politique pour les électeurs. Perçue comme un impôt injuste, la TH qui dépend très peu des revenus touchait avant tout les classes moyennes. Ensuite,  l’idée était de supprimer cette taxe pour redonner du pouvoir d’achat aux ménages afin de relancer la consommation et donc de provoquer un effet d’entrainement sur l’économie. Quant à la suppression de la part régionale de la CVAE, il fallait trouver une réponse pour lutter contre la désindustrialisation de l’économie nationale. Les industriels militaient pour une baisse ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article fait partie du Dossier

Fiscalité locale : comment relancer la machine ?

Sommaire du dossier

  1. 850000 contribuables exonérés de taxe d’habitation vont devoir repayer en 2021
  2. Fin de la taxe d’habitation : tous ces petits détails qui fâchent
  3. « Il faut un principe constitutionnel d’autonomie fiscale des collectivités »
  4. Réforme fiscale : les premières propositions du gouvernement
  5. Le gouvernement dévoile sa réforme fiscale cette semaine
  6. La grande histoire de la fiscalité locale
  7. Le CFL vote pour un dégrèvement total mais temporaire de la taxe d’habitation
  8. L’agence S&P met en garde sur « l’impact clairement négatif » de la réforme fiscale sur les départements
  9. Réforme fiscale : les départements perdront leur taxe foncière
  10. Baisser la fiscalité locale, une réponse efficace pour relancer l’économie ?
  11. L’équation finale du CFL pour remplacer la taxe d’habitation
  12. Réforme fiscale : « on est au devant de réflexions lourdes de conséquences »
  13. Le remplacement de la taxe d’habitation divise le bloc local
  14. Les négociations sur la réforme fiscale s’annoncent tendues
  15. Ce que propose la mission Richard-Bur pour remplacer la taxe d’habitation
  16. Réforme de la fiscalité : le scénario du gouvernement se précise
  17. Le Cese appelle à « réformer en profondeur » la fiscalité locale
  18. Charles Guené : « l’impôt doit cesser d’être territorialisé »
  19. 13 milliards d’euros en moins et une réforme fiscale en plus
  20. La réforme de la taxe d’habitation se fera par dégrèvement : quel impact sur les communes ?
  21. La fin des impôts locaux, une éventualité plutôt qu’une fatalité !
  22. Fiscalité locale : un système à bout de souffle
  23. Quelle fiscalité locale pour demain ?
  24. Fiscalité locale : un chantier à reprendre d’urgence !
  25. Le poids des impôts directs locaux pour chaque niveau de collectivités
  26. La révision des valeurs locatives, mère de toutes les réformes
  27. La Cour des comptes pousse à la réforme fiscale
  28. Exonération de la taxe d’habitation : recadrons le débat !
  29. Guy Gilbert : « Le bassin de vie est l’échelle pertinente pour trancher les questions fiscales »
  30. Les impôts locaux coûtent cher à l’Etat… et aux collectivités !
  31. Les 19 propositions du CFL pour réformer la fiscalité locale
  32. Réforme fiscale : main basse sur les ressources des départements

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Réforme de la protection sociale complémentaire, êtes-vous prêts ?

de Rédaction de la Lettre du cadre territorial en partenariat avec la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Baisser la fiscalité locale, une réponse efficace pour relancer l’économie ?

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

08/04/2021 06h29

Les interrogations sur ce sujet sont pertinentes. Néanmoins je m’interroge sur les propositions.

L’auteur indique que tout le monde est d’accord pour affirmer que la TH n’est pas équitable. Je partage ce point de vue. Pour au temps je suis convaincu qu’un prélèvement local que TOUT LE MONDE paye est nécessaire, bien entendu son montant doit tenir compte de la capacité contributive de chacun.

Mais comment ne peut-on pas imaginer que le problème est le même pour les taxes foncières. N’oublions pas que la France est l’un des rares pays européens concerné par deux taxes sur l’immobilier. Les autres pays n’ont qu’une seule taxe le plus souvent payée par tout le monde, sans exception.

Enfin, je ne pense pas que réduire les prélèvements des entreprises soit un cadeau pour ces dernières. On oublie trop souvent qu’au terme, les entreprises facturent ces taxes au client final: le citoyen des territoires concernés.

Maintenir des prélèvements élevés pour les entreprises est donc contraire à la volonté de favoriser le pouvoir d’achat du citoyen. Si cet objectif est louable, on peut aussi s’interroger sur le sens et l’intérêt de cette mesure.
Mes différentes lectures sur ce point donnent à penser que le citoyen qui voit ses revenus augmenter ne les dépense pas pour acquérir des produits proches du territoire. il suffit de voir l’augmentation astronomique des bénéfices de la société « Amazon »!

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement