Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Accueil des enfants, vaccination : les professionnels du funéraire veulent être reconnus prioritaires

Crise sanitaire

Accueil des enfants, vaccination : les professionnels du funéraire veulent être reconnus prioritaires

Publié le 07/04/2021 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

Cimetière
D.R.
Dans un courrier adressé le 6 avril au Premier ministre, les principaux réseaux publics et privés du secteur funéraire demandent que les professionnels puissent bénéficier des mêmes mesures que l’ensemble des professionnels de la chaîne sanitaire, qu’il s’agisse de l’accès prioritaire à la vaccination ou de la possibilité de faire garder les enfants à l’école.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Au plus fort de la première vague, déjà, ils avaient tiré la sonnette d’alarme au sujet des difficultés d’approvisionnement en masques et en gel, et plus largement sur la reconnaissance des agents sur le terrain.

Un an après, les opérateurs funéraires expriment de nouveau leur mécontentement. Dans un courrier adressé le 6 avril au Premier ministre, les trois grandes fédérations de professionnels – la CPFM qui regroupe les privés, la FFPF qui réunit les PME et l’Union du pôle funéraire public (UPFP), le service public – dressent le constat partagé « que l’administration fait le choix délibéré de tenir les professionnels du funéraire à l’écart des dispositifs de garde nécessaires à la continuité de leurs services. Nos salariés ne peuvent, en même temps, garder leurs enfants et ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Accueil des enfants, vaccination : les professionnels du funéraire veulent être reconnus prioritaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement