Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Associations

La diversification des ressources, un palliatif à la précarité

Publié le 08/03/2021 • Par Solange de Fréminville • dans : Actu expert santé social

association
©denyshutter - stock.adobe.com
Le secteur associatif a plongé dans la précarité, sous l’effet de la baisse continue des subventions publiques. Les structures répondent de plus en plus à des appels d’offres, qui se sont substitués aux subventions. Mais elles se voient surtout obligées de miser sur le développement de leurs activités. Et elles se tournent vers les appels à projets des bailleurs de fonds publics et privés.

La précarité financière des associations ne cesse de s’accentuer. Pas seulement à cause de la baisse des subventions publiques, qui ne représentent plus que 20 % de leurs ressources budgétaires en 2017, au lieu de 34 % en 2005 (1). Comme le montre cette enquête, elles dépendent de plus en plus de la commande publique. Dans le secteur « humanitaire, social et santé », elle représente aujourd’hui le mode majeur de financement accordé par l’État et les collectivités locales (68 %), soit près du double des subventions. Un changement qu’illustre un exemple récent : le 3919, ligne nationale d’écoute des femmes victimes de violences, a fait l’objet d’un appel d’offres, alors qu’il a été créé et porté par la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF) depuis près de trente ans. « C’est une ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La diversification des ressources, un palliatif à la précarité

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement