logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/738210/un-partenariat-renforce-cnav-cnsa-dans-le-cadre-de-la-5e-branche/

AUTONOMIE
Un partenariat renforcé Cnav-CNSA dans le cadre de la 5e branche
Christelle Destombes | A la Une santé social | Actu Santé Social | Publié le 11/02/2021

La Cnav et la CNSA renforcent leur partenariat dans le contexte de la création de la 5e branche, a assuré Renaud Villard, directeur général de la caisse, lors d’une rencontre organisée par l’Association des journalistes de l’information sociale le 9 février. « La création de la 5e banche est un renforcement en termes de gouvernance politique et de traçabilité budgétaire », selon lui. Ce partenariat renforcé se concrétise par la coconstruction d’un formulaire de « demande unique autonomie », qui sera disponible dès le mois de mai 2021 dans une dizaine de départements.

Actuellement en test dans quelques départements, le partenariat entre la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) doit répondre à la promesse que, quelle que soit l’institution qui reçoit le formulaire de demande d’APA et d’accompagnement des caisses de retraite, sous forme papier et numérique, « il sera traité, mis en paiement, ou en accompagnement ».

Ce guichet unique, qui doit faciliter les démarches des personnes, sera opéré en lien avec les départements, les Carsat et la MSA.

Une action sociale bienveillante

« La 5e branche est une opportunité pour aider à structurer ce paysage complexe, avec de multiples intervenants » (CCAS, départements, etc.), pense Renaud Villard. Il a présenté un panorama des actions sociales financées par la Cnav, à hauteur de 400 millions d’euros par an.

Ainsi, l’accompagnement personnalisé, surnommé Oscar (offre de service coordonnée pour l’accompagnent de ma retraite) peut combiner aide-ménagère, aide aux courses, portage des repas, ateliers mémoire, etc. selon les besoins de la personne dans l’optique du « 360° usager ». En 2020, 203 022 personnes en ont bénéficié (plus de 500 bénéficiaires supplémentaires par rapport à 2019).

Les prestations sont réalisées par des associations d’aide à domicile, qui passent une convention avec la Cnav. Renaud Villard a expliqué que pendant la crise sanitaire, la Cnav a maintenu ses financements envers ces services, même si l’accompagnement social à domicile était suspendu pendant le premier confinement « pour ne pas fragiliser ces partenaires, dont on a besoin ».

« Confinés mais pas isolés »

En raison de cette crise, les ateliers collectifs pour les personnes moins fragilisées – ateliers mémoire, nutrition, sortie au théâtre etc. – n’ont pu avoir lieu. Cependant, les services de la Cnav se sont attachés à maintenir le lien par téléphone avec les personnes les plus isolées, avec l’opération « Confinés mais pas isolés » : plus de 50 000 retraités ont été appelés entre mars et juin 2020, par des salariés de la Cnav volontaires, aujourd’hui relayés par des personnels du musée d’Orsay… « La crise sanitaire a réactivé l’ADN de service public de la Cnav, en redonnant tout son sel à la proximité. Appeler les personnes isolées, fragiles psychologiquement, c’est du care à l’état pur », a commenté Renaud Villard.

Les « volets structurels » des actions sociales (adaptation des logements, aides techniques) ont concerné 18 862 personnes en 2020 et plus de 55 000 personnes ont été aidées à la sortie de l’hospitalisation. La Cnav agit le plus possible « en prévention » pour éviter l’augmentation des besoins et retarder la perte d’autonomie : « le volume d’entrée en Ehpad est proportionnel aux actions de prévention. Plus on sera bon en prévention, plus on réduira le risque de la perte d’autonomie », estime son directeur. Ce budget d’action sociale est voué à augmenter de 1 à 2 % par an, en raison de l’augmentation des populations de retraités.

Enfin, dans le cadre de ce budget, la Cnav investit dans la Silver économie ; elle a ainsi soutenu 17 porteurs d’innovations techniques, technologiques et servicielles en 2020, via son dispositif Viva Lab [1].