Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Statut

Les éducateurs de jeunes enfants territoriaux et hospitaliers

Publié le 17/02/2021 • Par Sophie Soykurt • dans : Métier et carrière santé social

Éducateur jeunes enfants-EJE-UNE
Bezborodkin Dmitry
Principalement employés par les communes et les structures associatives, les éducateurs de jeunes enfants exercent aussi leurs fonctions au sein des hôpitaux et des services relevant de la fonction publique hospitalière.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Qu’ils relèvent de la fonction publique territoriale (FPT) ou hospitalière (FPH), les éducateurs de jeunes enfants appartiennent désormais tous à la catégorie A et se répartissent en deux grades.

Missions

Dans le respect de la personne et de ses droits, les éducateurs de jeunes enfants (EJE) territoriaux comme hospitaliers sont chargés, en liaison avec les autres personnels éducatifs et sociaux, l’équipe soignante et les familles, de favoriser le développement et l’épanouissement des enfants de 6 ans au plus, placés hors de leurs familles, et qui ont été confiés à un établissement ou à un service de protection de l’enfance. Les EJE peuvent exercer des fonctions de direction au sein d’établissements ou de services d’accueil pour enfants de moins de 6 ans (crèche, halte-garderie…).

Recrutement

Les EJE hospitaliers sont recrutés par concours. Les EJE territoriaux sont, quant à eux, recrutés après inscription sur la liste d’aptitude établie à l’issue d’un concours. Rappelons ici que, dans la fonction publique territoriale (FPT), l’obtention d’un concours permet d’être inscrit sur une liste d’aptitude mais ne vaut pas recrutement.

Dans les deux cas, les candidats aux concours doivent être titulaires du diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants, d’un titre ou d’un diplôme équivalent.

Les avis d’ouverture des concours de recrutement des EJE hospitaliers sont affichés dans les locaux des établissements organisant ces concours de même que dans ceux de l’agence régionale de santé (ARS) dont ils relèvent ainsi que sur le site internet de l’ARS.
S’agissant de la FPT, les concours sont organisés par le centre de gestion pour les collectivités et les établissements publics affiliés mais aussi par les collectivités et les établissements publics eux-mêmes lorsqu’ils ne sont pas affiliés.

Perspectives de carrière

Les EJE bénéficient d’avancements d’échelon et de grade dans la FPT comme dans la FPH. L’avancement d’échelon est précisé par leur statut particulier respectif qui prévoit la durée du temps passé dans chacun des échelons de chaque grade (décret n° 2018-731, art. 11 ; décret n° 2017-902, art. 17). Le nombre d’échelons de chaque grade est identique pour les éducateurs de jeunes enfants hospitaliers et territoriaux (onze échelons).

Au 1er janvier 2021, en FPH comme en FPT, les deux classes du premier grade fusionneront ; à cette date, le premier grade comptera alors quatorze échelons contre onze pour le grade le plus élevé.

Rémunération

Les EJE territoriaux et hospitaliers perçoivent un traitement indiciaire brut mensuel (soumis à retenue pour pension) identique. Une revalorisation de leur grille indiciaire doit intervenir au 1er janvier 2021.

Les EJE hospitaliers comme territoriaux de premier grade percevront entre 1 830 euros (début de carrière) et 2 775 euros environ.
Les personnels de second grade perçoivent entre 2 030 euros et 2 940 euros environ.

À ces traitements indiciaires s’ajoutent l’indemnité de résidence et, le cas échéant, le supplément familial de traitement ainsi que certaines primes et indemnités.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Réforme de la protection sociale complémentaire, êtes-vous prêts ?

de Rédaction de la Lettre du cadre territorial en partenariat avec la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les éducateurs de jeunes enfants territoriaux et hospitaliers

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement