Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Crise sanitaire

Coronavirus : l’école au temps du confinement

Publié le 29/04/2020 • Par Véronique Garcia • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

école à la maison cours à distance enfant
©Наталия Кузина - stock.adobe.com
L’épidémie liée au Covid-19 a entraîné la fermeture, depuis le 16  mars, des établissements scolaires. Si, selon les termes du ministère, " une continuité pédagogique est mise en place pour maintenir un contact régulier entre les élèves et leurs professeurs", les parents ont un rôle important pour rassurer les enfants.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les mesures de confinement concernent 12,7  millions d’enfants, leurs parents et aussi plus de 800 000 enseignants. L’école continue mais à distance, à la maison et selon le dispositif de continuité pédagogique mis en place dans chaque école. Le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse l’a bien précisé : « c’est une période de travail, ce sont les modalités qui changent ». À tous, enfants, parents et enseignants, cela va demander des efforts importants dans la durée dans un contexte épidémique où une énergie aussi est dépensée au niveau immunitaire.

Plateforme école

Le Centre national d’enseignement à distance (Cned) a mis en place le dispositif « Ma classe à la maison » dont le but est de permettre aux élèves de poursuivre leur scolarité depuis leur domicile et de maintenir un contact avec leurs professeurs. La plateforme école propose des contenus de la grande section de maternelle au CM2. En complément des parcours en autonomie, le Cned permet à « chaque enseignant d’avoir une classe virtuelle pour recréer les conditions d’une classe réelle à travers un outil web ». Ces classes virtuelles permettent aux enseignants d’entrer en contact avec leurs élèves, de partager des documents, de tchatter, voire de partager un tableau blanc.

Libre choix

Les activités sont présentées sous forme de cahiers de bord, qui couvrent l’ensemble des compétences de l’année scolaire. Il y a aussi des recueils pour les enseignants et des livres numériques interactifs pour les élèves. Il faut préciser ici que « Ma classe à la maison » vient en complément des « mesures mises en place par les enseignants ou les établissements scolaires (recours à l’ENT, autres supports de cours,  etc.), selon leur libre choix » et aussi que les devoirs, les corrections et les évaluations sont des actions qui restent sous la responsabilité des enseignants.

Trouver les mots

Pour pouvoir être disponibles aux apprentissages, on sait que les enfants doivent être rassurés en général, mais encore plus maintenant, en cette période inédite de confinement liée à un virus et de changement dans les habitudes. Hélène Romano, psychothérapeute, rappelle que les enfants seront d’autant plus impactés par cette situation de confinement qu’ils percevront une grande inquiétude chez leurs parents. Elle recommande de leur parler, d’expliquer la situation dans des termes adaptés à leur âge et leur niveau de compréhension. Ainsi, il faut trouver les mots justes pour expliquer ce qu’est un virus, la maladie qu’il peut entraîner et pourquoi rester à la maison, même si ce n’est pas facile, est une aide, une manière de participer à la lutte contre l’épidémie. Dire aussi que cette maladie fait peur mais que presque tout le monde va pouvoir en guérir. Et surtout rassurer les enfants sur le fait que papa et maman sont là pour les protéger et bien s’occuper d’eux.

L’inégalité ne fait aucun doute

La réussite de l’école à la maison va largement dépendre des possibilités des parents d’accompagner leur(s) enfant(s). On sait que cela va être particulièrement difficile pour certaines familles fragiles ou non francophones, sans oublier celles qui n’ont pas accès à internet. L’inégalité ne fait aucun doute, mais comme le rappelle Philippe Meirieu, éminent spécialiste des sciences de l’éducation et de la pédagogie, c’est pour ça qu’on a inventé l’école…

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Coronavirus : l’école au temps du confinement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement