Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Expérimentation

La Gironde simule quatre scénarios de fusion des minima sociaux

Publié le 21/01/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

editions_weka
D.R.
Depuis 2016, le département de la Gironde s’est engagé dans une démarche d’expérimentation d’un revenu de base. Elle a étudié l’impact budgétaire selon quatre scénarios.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Dès la publication des rapports de ­Christophe Sirugue et de la ­Fondation Jean-Jaurès au printemps 2016, le conseil départemental de la Gironde (1) s’intéresse au revenu de base. « D’abord parce que nous sommes chef de file de l’insertion et de l’inclusion. Ensuite, nous avons 41 000 allocataires du revenu de solidarité active (RSA). C’est une allocation que nous finançons », rappelle Denise Greslard-Nédélec, vice-présidente (PS) déléguée aux politiques de l’insertion.

Simulation

Le département fait le constat des quatre limites du RSA. L’allocation souffre d’un taux de non-recours élevé, environ 30 %. Elle est peu agile, s’adapte mal aux revenus des personnes. Elle n’est pas ouverte aux jeunes, dont près d’un quart vit en dessous du seuil de pauvreté.

Enfin, elle s’inscrit dans un ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Les solutions pour organiser une ZFE

de Les webinaires de la Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Gironde simule quatre scénarios de fusion des minima sociaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement