Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Social

Minima sociaux : les freins sont d’ordre politique et psychologique

Publié le 07/01/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

PTDEVUE_168
D.R.
Pour Louis Maurin, le revenu de base doit être réservé aux pauvres, délivré sous condition de ressources alors que Marc de Basquiat estime qu’il doit être universel. Tous deux se rejoignent sur le fait qu’il doit être inconditionnel, non corrélé à la recherche ou l’exercice d’une activité et avoir comme premier objectif de combattre la pauvreté.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Quelle est votre vision du revenu de base ?

Louis Maurin : Je pense qu’il faut se poser la question du minimum garanti aux personnes. Ce n’est pas un revenu universel, versé à chacun, tel qu’il a été proposé par Benoît Hamon en septembre 2016. Le candidat à la présidentielle évoquait alors 750 euros par mois pour tous les Français. Il y a une grande incompréhension sur le revenu universel. Beaucoup de gens en sont partisans sans comprendre tout à fait de quoi il s’agit. Je ne partage pas l’idée selon laquelle la société doit quelque chose à tout le monde. Je ne pense pas qu’il faille donner de l’argent à ceux qui gagnent déjà 10 000 euros par mois. Il faut se concentrer sur les plus démunis. Je rappelle que, dans un pays aussi riche que la France, plus de 14 % de la population ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Les solutions pour organiser une ZFE

de Les webinaires de la Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Minima sociaux : les freins sont d’ordre politique et psychologique

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement