logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/737985/leducation-populaire-ne-doit-plus-etre-une-sous-traitante-de-laction-publique/

[ENTRETIEN] SOCIAL
« L’éducation populaire ne doit plus être une sous-traitante de l’action publique »
Eric Larpin | A la Une santé social | Actu expert santé social | Publié le 06/06/2019

Christian Chevalier est co-rapporteur avec Jean-Karl Deschamps (Ligue de l’enseignement) de l’avis du Cese : « L’éducation populaire, une exigence du XXIe siècle », adopté en mai dernier. Entretien...

Pourquoi le Cese vient-il d’adopter un avis sur l’éducation populaire ?

L’éducation populaire n’avait jamais fait l’objet d’un avis du Cese ! Il était donc temps, d’autant que ce thème, que nous avions choisi en septembre dernier, a été rattrapé par l’actualité, si l’on pense aux demandes d’écoute et de proximité formulées par les Gilets jaunes, au Grand débat et aux exigences d’une meilleure représentativité exprimée par nos concitoyens. Ces sujets sont au cœur de l’éducation populaire et de ses missions de lien social dans de très nombreux domaines : culture, social, logement, etc. Pour autant, l’éducation populaire était devenue invisible et oubliée des politiques publiques. On peut même dire qu’elle a été réduite à un rôle de sous-traitante.

Quelles sont les priorités d’actions qui sont ...

REFERENCES