Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Politique de la ville

Les maires de banlieue regrettent l’occasion manquée du plan Borloo

Publié le 26/03/2019 • Par Eric Larpin • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

immeuble
©milphoto - stock.adobe.com
Les maires de banlieue ont la foi dans la défense des valeurs républicaines et ils montrent un attachement indéfectible à leur territoire, dont ils sont élus depuis parfois plus de vingt ans. Lors d’une conférence, des élus de la banlieue parisienne ont déroulé leurs constats et exprimé leurs inquiétudes, à un moment où la politique de la ville fête ses 40 ans et où le gouvernement cherche encore sa politique tournée vers les banlieues, après un plan Borloo avorté.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les maux de la banlieue ont pour nom, chômage, pauvreté, logements dégradés, enclavement géographique. Des quatre élus qui ont témoigné lors de la conférence organisée par Sciences Po Paris à l’Hôtel de l’industrie sur le thème « Banlieues des territoires à part ? », Nadia Hai, députée de Trappes, a été la plus positive, en voyant le verre à moitié plein.

Selon elle, la politique de l’ANRU a maintenu les quartiers à flot et voit désormais sa politique relancée, notamment vers les copropriétés dégradées

Stigmatisés au regard de l’emploi

La députée juge aussi que les nouvelles politiques de l’emploi sont porteuses d’espoirs : création des emplois francs, réforme de la formation professionnelle, installation de l’Agence nationale de la cohésion des territoires. Mais concède Nadia Hai, ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Réforme de la protection sociale complémentaire, êtes-vous prêts ?

de Rédaction de la Lettre du cadre territorial en partenariat avec la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les maires de banlieue regrettent l’occasion manquée du plan Borloo

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement