Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Tribune] Social

Les CCAS ne sont pas une annexe

Publié le 14/12/2018 • Par Auteur Associé • dans : Actu Santé Social

Une proposition de loi déposée le 25 juillet 2018 vise de nouveau les CCAS-CIAS au prétexte de la simplification du droit. Il s’agit d’assouplir leur fonctionnement en introduisant la possibilité d’opter pour une gestion "sous forme de régie dotée de la seule autonomie financière mais sans personnalité juridique", en créant un simple budget annexe.

Par Claudine Paillard & Jean-Baptiste Roy, Association des cadres territoriaux de l’action sociale (Actas)

Il est regrettable que ce texte ne mette l’accent que sur les « inconvénients » des CCAS-CIAS sans jamais dire leurs atouts.

Par exemple, une décision prise en conseil d’administration de CCAS est souvent traitée avec plus de réactivité et de facilité que celle d’un conseil municipal, grâce à un débat non médiatisé réunissant élus et société civile.

La question de l’anonymat interroge aussi : quid des décisions qui en appellent au secret de l’instruction ?

Il est difficilement concevable de ne pas anticiper ces conséquences directes.

Mais le pire c’est que cette proposition de loi laisse penser que le CCAS gère seulement des budgets. Cela ne peut conduire qu’à l’appauvrissement des politiques sociales locales.

Il n’en reste pas moins nécessaire de faire évoluer les modes d’intervention des CCAS. Nés au début des années 1980, ils sont prêts à se rénover.

Mais il s’agit alors d’enrichir plutôt que de simplifier, d’aller vers plus de concertation en associant mieux les habitants et les partenaires, pour un vrai projet social de territoire. Certainement pas de se renfermer vers une gestion uniquement administrative.

Espérons au moins que ce texte sera l’occasion de mettre en avant le potentiel d’évolution des CCAS pour qu’ils deviennent de véritables leviers de l’action sociale de proximité, en lien avec les autres acteurs !

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les CCAS ne sont pas une annexe

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement